Avec 17 points d’avance sur Lille, son dauphin, à 6 journées de la fin du championnat, le Paris SG n’a plus besoin que d’un succès pour valider mathématiquement son titre de champion de France. Le club de la capitale met son calendrier à jour et se déplace donc à Nantes ce mercredi avec cet objectif clair en tête (match en retard de la 28e journée à suivre en live commenté). Mais c’est loin d’être gagné d’avance pour Thomas Tuchel, privé de nombreux joueurs, blessés ou suspendus, qui a même laissé Kylian Mbappé au repos pour l’occasion.

Le onze de départ de l’Allemand devrait donc ressembler peu ou prou à cela. Gianluigi Buffon prendrait place dans les cages derrière une défense à quatre quelque peu revisitée. Le jeune Colin Dagba enchaînerait ainsi une nouvelle titularisation, au poste de latéral droit cette fois. Thilo Kehrer et Presnel Kimpembe prendraient l’axe, tandis que Layvin Kurzawa évoluerait sur le flanc gauche. Dans l’entrejeu, Leandro Paredes serait épaulé par le couteau suisse Dani Alves (déjà utilisé latéral droit, milieu droit et milieu défensif cette saison).

Tuchel bricole, Vahid bétonne

Sur les ailes, les titis Moussa Diaby et Christopher Nkunku devraient débuter, tout comme Julian Draxler, en soutien d’Eric Maxim Choupo-Moting. Pour contrer l’armada parisienne, même affaiblie, Vahid Halilhodzic, qui se méfie de la réaction d’orgueil de son ancien club, a prévu d’opter pour une défense à cinq. Edgar Ié, Diego Carlos et Nicolas Pallois se partageraient l’axe, pendant que Fabio et Charles Traoré auraient la charge de surveiller les couloirs.

Au milieu, le capitaine Valentin Rongier part pour être accompagné par l’endurant Samuel Moutoussamy et le puissant Abdoulaye Touré. Enfin, le Ghanéen Abdul Majeed Waris tournerait autour du pivot malien Kalifa Coulibaly, passé par le Paris SG et buteur lors de ses deux dernières sorties contre Lille (2-3) et l’Olympique Lyonnais (2-1). Jamais deux sans trois ? Réponse ce mercredi soir à La Beaujoire.