Ce mardi soir, l’Olympique de Marseille se déplace à Dijon pour l’ouverture de la septième journée de Ligue 1. Mais le voyage chez la lanterne rouge de Ligue 1 n’aura rien d’un long fleuve tranquille comme peut l’être la vie, parfois. Outre le fait que les Bourguignons commencent à retrouver de l’allant, les Phocéens vont se présenter sans Boubacar Kamara et Dimitri Payet, suspendus, et sans Thauvin ni Alvaro Gonzalez, tous deux blessés.

En défense, c’est simple, Villas-Boas ne dispose que de Duje Caleta-Car et de Lucas Perrin, le jeune du centre de formation. Le titularisera-t-il ? Ou préférera-t-il mettre Hiroki Sakai, tout juste revenu de blessure, en défense centrale ? En tout cas, AVB a commencé par exclure une titularisation de Grégory Sertic, pour qui l’OM semble toujours chercher une porte de sortie et qui ne sera donc pas sur le terrain Gaston Gérard ce mardi.

« Je pense qu’ils sont prêts »

« On va voir pour Lucas Perrin. L’objectif reste le même. L’effectif est court on va souffrir un peu, il reste des matches. Ça va dépendre de la quantité de matches qu’on peut jouer. J’espère qu’Alvaro ce sera quatre semaines. On va profiter de la trêve d’octobre. C’est important d’avoir l’expérience d’Alvaro. Pour Lucas, je suis content, il s’entraîne bien, il a joué plusieurs matches de présaison. Il est prêt on peut lui donner l’opportunité de jouer », a commencé par expliquer André Villas-Boas devant les médias ce lundi avant de donner quelques indices sur sa philosophie.

« Je pense qu’ils sont prêts (les jeunes, ndlr). Normalement, pour nous les entraîneurs, quand le jeune est prêt, il doit être la meilleure option. Si tu as un joueur dans l’effectif qui est bien et que le jeune est meilleur que lui, tu donnes l’opportunité de jouer. Ils sont prêts, pas encore meilleurs que ce qu’on a et c’est pour ça que je vais attendre un peu. Ça reste ma façon de faire. Je ne veux pas non plus que ça leur monte à la tête. Je ne veux pas donner des opportunités trop tôt. Dans une situation comme ça (les blessures et les suspensions, ndlr), l’opportunité peut déterminer des choses comme pour Lucas Perrin par exemple. Normalement, j’attends que le jeune explose totalement pour le titulariser », a-t-il ainsi poursuivi. Alors, pour voir si Lucas Perrin va début et faire ses grands débuts, il faudra revenir sur Foot Mercato, sur les coups de 18h00 ce mardi pour les compositions d’équipe !