L’été dernier, le PSG n’avait pas hésité à débourser 37 millions d’euros pour arracher Thilo Kehrer à Schalke 04. Ardemment désiré par Thomas Tuchel, le jeune défenseur allemand incarnait à l’époque l’avenir du Paris Saint-Germain. Mais l’intéressé a vite traversé une zone de turbulences. Ses débuts sous le maillot parisien face à Angers ne resteront pas dans les annales. Entre un penalty concédé et une prestation insipide, Tuchel est obligé d’arrêter les hostilités prématurément. Après cette première compliquée, le natif de Tübingen a su relever la tête et gratter du temps de jeu au sein de l’arrière-garde parisienne.

Malheureusement, l’ascension de l’international allemand a été stoppée en plein vol après sa bourde monumentale qui provoque le premier but de Manchester United, pour ce qui restera un nouveau fiasco pour le Paris SG en Ligue des champions. Propulsé sur le banc des accusés, Kehrer essuie les quolibets des supporters parisiens qui l’estiment responsable de l’élimination parisienne. Conscient que son joueur se trouve au fond du trou, Thomas Tuchel décide de laisser l’ancien joueur de Schalke sur le banc face à Dijon puis pour le Classique face à l’OM. Mais la blessure de Thomas Meunier oblige l’entraîneur à relancer son compatriote.

Thilo Kehrer évoque ses difficultés au PSG

Malheureusement, Thilo Kehrer manque l’opportunité de relever la tête et de faire taire ses détracteurs. Convoqué malgré cette période difficile en sélection allemande, le joueur parisien a accordé une interview au journal allemand Welt am Sonntag. Ce dernier est revenu sur l’après Manchester, et concède volontiers ses difficultés du moment. « C’était important de se changer les idées. Ces dernières semaines au PSG n’ont pas été simples avec notre élimination en C1 qui est encore inexplicable, mais ce séjour en sélection va me permettre de me relancer. Ces derniers mois au PSG m’ont permis d’emmagasiner beaucoup d’expérience. Je me sens bien plus mature qu’il y a un an et je suis prêt à assumer mes nouvelles responsabilités avec la Mannschaft, » explique ainsi Kehrer.

L’international allemand en a également profité pour dévoiler sa relation avec son entraîneur à Paris Thomas Tuchel. Longtemps considéré comme le protégé du technicien allemand, le numéro quatre du PSG ne bénéficie pas pour autant de la clémence du coach francilien. « Tuchel est très compréhensif, très ouvert et méticuleux, il est très apprécié dans l’équipe. Au début, il m’a été d’une aide précieuse. Il a ce feeling sur chacun des joueurs et comment ils se sentent. Il sait quand il y a besoin de donner de la confiance ou quand il faut donner un coup de pied au derrière, » révèle ainsi le coéquipier de Julian Draxler en sélection. Dimanche soir, l’Allemagne se déplace à Amsterdam pour y affronter les Pays-Bas. Puis viendra l’heure du retour sur Paris pour Thilo Kehrer. Le début d’une opération rédemption ou la confirmation d’un déclin inéluctable pour l’intéressé ? Réponse dans les prochains jours...