Le PSG s’apprête à défier le Stade Rennais pour cette 2e journée de Ligue 1 (la rencontre sera à suivre en live sur notre site dimanche soir). Encore une fois après le Trophée des Champions, Neymar ne sera pas présent. Le Brésilien a repris l’entraînement collectif mais n’est pas encore prêt physiquement pour jouer. Le Brésilien ne sait toujours pas non plus s’il jouera encore en championnat. Son avenir est toujours en suspens mais il a sans doute appris une mauvaise nouvelle hier soir. Le Bayern Munich s’est mis d’accord avec le Barça pour se faire prêter Philippe Coutinho.

Son compatriote aurait pu rejoindre le PSG en l’incluant dans le deal pour que la star parisienne retourne en Catalogne. Ça ne se fera pas. Du moins pas dans cette formule. Désormais il ne reste plus que deux solutions pour Neymar. Rester au PSG, malgré l’hostilité des supporters et le désir de son club de le voir ailleurs, ou partir du côté du Real Madrid. Encore faut-il que la Casa Blanca ait les sous. En conférence de presse, Thomas Tuchel a réagi à l’actualité du Brésilien et comme Leonardo jeudi soir, il affirme commencer à imaginer son équipe avec lui cette saison.

Tuchel compte sur Neymar pour le moment

« Je ne sais si ça change beaucoup de choses. Le mercato va fermer et pour moi, je peux seulement répéter ce que j’ai déjà dit. Ça ne change rien. Il est mon joueur, il fait partie du vestiaire. Avec lui, on a une équipe forte mais avec un bon état d’esprit, des courses, de l’agressivité, des dribbles. Il faut qu’il soit prêt physiquement aussi. Si je veux une équipe du PSG forte, je la pense avec Neymar. Aujourd’hui, on n’a pas de solution pour ça. Rien n’a changé. Avec notre relation, c’est la même chose. C’est entre lui et le club et s’il n’y a pas de solution, il reste avec nous. Il a trois ans de contrat. Rien n’a changé », a prévenu Tuchel qui va devoir trouver une solution malgré les nombreuses critiques des supporters à l’encontre du joueur.

« Non je n’ai pas parlé de ça avec lui mais c’est un garçon très sensible. Je suis convaincu que ce n’est pas facile d’entendre tout ce monde. Mais on doit faire ça ensemble. Je vais toujours le protéger et le pousser pour qu’il ait le meilleur niveau possible. Il doit faire l’entraînement avec nous. Il doit monter en intensité. Ça doit venir. Quand il rentre avec nous, je pense à un Neymar plus agressif, à sa capacité à jouer 90 minutes à son meilleur niveau. C’est le défi. Si je pense à une équipe forte du PSG, c’est avec lui. » Voilà qui a le mérite d’être clair ou alors, c’est tout simplement un constat lucide de la part du technicien parisien. Le PSG prépare le terrain à toutes les possibilités.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10