Chaque année, ils sont des dizaines de joueurs à quitter l’Hexagone après y avoir passé l’essentiel de leur carrière, ou du moins un bon bout de chemin après s’y être révélé. Mais tous ne trouvent pas le succès à l’étranger et envisagent donc un retour à leurs premiers amours. Et les récents exemples Lassana Diarra, Hatem Ben Arfa ou Jimmy Briand inspirent d’autres clubs français qui souhaitent recruter au mercato hivernal après un début de saison laborieux.

C’est le cas de Lille par exemple. À son arrivée, Renard souhaitait un attaquant qu’il n’a pu avoir. Les échecs en pointe de Benzia, Guillaume ou Tallo ont eu raison de lui. Et c’est Frédéric Antonetti qui surfe en ce moment sur la forme explosive du premier nommé. Mais cela ne lui suffit pas car il souhaite enrôler un nouvel attaquant. Avec ses maigres finances, le LOSC se tourne alors vers des pistes low-cost de joueurs placardisés. Débarqué à Hanovre cet été, Mevlüt Erding (10 matches à Hanovre dont deux titularisations pour 0 but) est déjà sur le chemin du départ, en atteste la sortie pour le moins cinglante de son président, Martin Kind dans Kicker. « Il est évident qu’il ne parvient pas à se faire une place dans cette équipe, qu’il n’a pas de motivation. La situation actuelle suggère un grand malentendu entre les deux parties. J’en suis désolé car nous avions de grands espoirs et lui aussi. Ils n’ont pas été confirmés. »

Autres joueurs en difficultés ans leur club, Yoan Gouffran (4 apparitions en Premier League avec Newcastle) ou Loïc Rémy (7 apparitions pour une titularisation et un but) sont tous pistés, même si ce dernier semble tout de même garder une certaine cote en Angleterre et à Saint-Étienne. Même Emmanuel Rivière (0 minute jouée à Newcastle) est cité, mais il se trouve dans une situation encore plus compliquée car il se remet d’une opération au genou survenue au mois d’août.

L’exode vers l’Angleterre n’est pas synonyme de réussite, loin de là

Le LOSC n’est pas le seul à exploiter ce bon filon. Peu utilisé du côté du Dynamo Kiev, Younes Belhanda (10 matches dont 5 titularisations) pourrait faire son retour en France. Annoncé du côté de Lyon cet été, qui avait finalement préféré l’option Valbuena, le Marocain est pour le moment suivi par l’OM. Néanmoins, le club phocéen désirerait se renforcer à d’autres postes. En attaque pour épauler le trop seul Batshuayi et en défense. D’ailleurs à ce poste, Bruno Ecuele-Manga pourrait rejoindre Toulouse. Le Gabonais n’a disputé que 46 minutes de jeu cette saison en Championship avec Cardiff.

En Angleterre, les joueurs blacklistés sont nombreux. Déjà prêté l’an dernier à Guingamp, Sylvain Marveaux broie du noir à Newcastle où il n’a même pas été utilisé une seule fois. Gabriel Obertan vit une situation similaire chez les Magpies, où il n’a disputé que 5 rencontres dont 3 titularisations. Cet été, Nantes et Saint-Étienne s’étaient renseignés. Toujours dans la même formation, Florian Thauvin entre de moins en moins dans les plans de Steve McClaren. Si pour le moment peu d’équipes sont venues aux nouvelles pour l’ancien Marseillais, un transfert au mois de janvier ne serait pas étonnant. Tout comme Franck Tabanou, véritable couac du mercato à Swansea, où il n’a pas disputé la moindre minute, qui est pisté par Lille (France Football) et Saint-Étienne (Le Progrès). Enfin, Kevin Constant, après avoir résilié son contrat avec Trabzonspor, s’entraîne désormais avec Fréjus Saint-Raphaël, pensionnaire de National. Un club de Ligue 1 à la recherche d’un joueur de couloir gauche pourrait flairer la bonne affaire.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10