Après Diego Godin, Juanfran et Antoine Griezmann, l’Atlético de Madrid a de grandes chances de voir filer un autre cadre de son vestiaire : Filipe Luis. Agé de 33 ans, le Brésilien sera en fin de contrat à la fin du mois et n’a toujours pas prolongé. Une situation qui lui permet d’être en position de force, un an après le refus des Colchoneros de le laisser filer au Paris Saint-Germain.

Le club de la capitale française n’aurait d’ailleurs toujours pas abandonné l’idée de l’engager gratuitement, mais de nombreux prétendants se sont également manifestés récemment (Manchester City, FC Barcelone, Flamengo et Fenerbahçe). De son côté, Filipe Luis a récemment fait savoir qu’il se déciderait après en avoir terminé avec la Copa América. « Je dévoilerai mon futur après la Copa América, par respect pour ma sélection nationale. Je peux aller où je veux. Rester à l’Atlético est aussi une option ».

Contact établi entre l’ASM et Filipe Luis

Et selon AS, un nouveau courtisan s’est ajouté à la liste : l’AS Monaco. En quête de renforts malgré un besoin urgent de dégraisser, le club princier aurait contacté l’international auriverde il y a quelques jours seulement. L’échange entre les deux parties aurait été positif selon le quotidien espagnol qui précise que Filipe Luis serait séduit à l’idée d’offrir à sa famille le cadre de vie monégasque pour son bien-être.

Aucun détail supplémentaire concernant une éventuelle offre contractuelle n’a filtré, mais toujours est-il que la direction asémiste, par l’intermédiaire de son vice-président Oleg Petrov, a fait savoir qu’elle ne cherchait plus à recruter de jeunes éléments à fort potentiel de revente. « Nous avons besoin d’améliorer l’effectif, surtout avec des joueurs possédant un esprit conquérant, avec un appétit de victoire, pas forcément des jeunes joueurs mais des garçons qui ont déjà fait leurs preuves en France ou ailleurs. Nous voulons des joueurs qui ont faim ». Et Filipe Luis remplit tous ces critères.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10