Après sept saisons passées au Paris SG (29 buts en 189 matches de Ligue 1), Javier Pastore (29 ans) a décidé de relever un nouveau challenge. Le milieu offensif argentin, arrivé pour 42 M€ dans la capitale comme la première véritable recrue phare de l’ère QSI, a débarqué à Rome ce lundi, accueilli comme une star par les supporters giallorossi. L’international albiceleste (29 sélections, 2 buts) passera vraisemblablement sa visite médicale mardi avant de parapher son contrat. Montant estimé de l’opération : 24 M€.

Son départ étant donc quasiment acté, le natif de Cordoba a tenu à adresser un message aux supporters du club de la capitale. « Je ne pensais pas que ce moment allait arriver, mais il est temps de vous dire au revoir. J’aimerais remercier tous les Parisiens qui m’ont magnifiquement accueilli, qui m’ont permis de me sentir comme chez moi durant toutes ces années. J’aimerai remercier plus particulièrement tous ces supporters qui m’ont toujours transmis un amour inégalable ; je les porterai toujours dans mon cœur », a-t-il lancé.

« Tous les chemins mènent à Rome »

El Flaco a également remercié le PSG et sa direction. « J’étais le premier à venir porter ce projet, j’ai vécu de grandes émotions, soulevé beaucoup de titres, connu de belles personnes et vibré dans ce Parc des Princes… 7 années, c’est très long, et pourtant c’est comme si à vos côtés ce n’étais pas assez, parce que j’aurai aimé vous donner encore davantage. Je remercie infiniment His Higness, Nasser, Antero et tous les dirigeants et membres du staff qui m’ont toujours soutenu », a-t-il confié avant de poursuivre.

« À tous mes coéquipiers, je vous souhaite le meilleur ! Continuez de tout gagner, vous allez me manquer. Je souhaiterais aussi avoir une pensée pour d’autres personnes qui ont été importantes dans ma carrière comme Ángel Cappa, Walter Sabatini et Leonardo. Comme on dit ici, « tous les chemins mènent à Rome », alors je retourne en Italie, mais j’espère vous revoir tous très vite. Je vous aime. Ici c’est Paris ! », a-t-il conclu. Le message est passé. Au revoir Paris, ciao Roma !