« Cavani insiste ». L’Équipe du jour explique qu’Edinson Cavani (32 ans), non retenu dans le groupe pour le déplacement du Paris SG à Monaco ce mercredi, espère toujours rejoindre l’Atlético de Madrid d’ici la fin du mois. Une délégation madrilène était d’ailleurs dans la capitale ce mardi pour tenter de convaincre les Rouge-et-Bleu de lâcher el Matador, offrant même une somme comprise entre 5 et 10 M€ selon les différentes sources espagnoles.

Seulement, le directeur sportif parisien Leonardo, malgré la prise de position claire de l’Uruguayen, désireux de relever le challenge colchonero cet hiver, a répondu par la négative. Le Brésilien ne souhaite pas affaiblir son équipe dans une deuxième partie de saison chargée et n’entend pas renforcer un concurrent direct qu’il pourrait retrouver un peu plus tard en Ligue des Champions en cas de qualification contre le Borussia Dortmund.

Leonardo inflexible

Selon Marca, pour mettre un terme aux avances des pensionnaires du Wanda Metropolitano, Leo a purement et simplement fixé un tarif prohibitif, demandant 30 M€ aux Madrilènes pour accepter de discuter. Une somme énorme d’autant qu’il ne reste que six mois de contrat au n° 9 dans la Ville lumière. Les positions semblent donc difficilement conciliables. Côté rojiblanco, on considère même que l’opération est quasiment impossible pour cet hiver.

Pour sa part, le meilleur buteur de l’histoire du PSG, lui, n’ira pas au clash, mais laisse filtrer son désir de rejoindre l’écurie de Diego Simeone, frustré par le traitement que lui réserve Thomas Tuchel depuis son retour de blessure. Un rebondissement est donc toujours possible dans ce dossier, mais il faudra que l’Atlético se montre plus généreux et que le PSG dégote une opportunité en or en attaque sur le marché pour qu’Edinson Cavani soit exaucé...