« Je ne veux plus jouer au PSG. Je veux rentrer chez moi, là d’où je n’aurais jamais dû partir ». C’est en substance le message qu’aurait envoyé Neymar à son président Nasser Al-Khelaïfi. Depuis plusieurs jours, la saga Neymar est repartie de plus belle. Si la star brésilienne s’interrogeait sur son avenir à Paris depuis plusieurs semaines, son président a effectué une mise au point sur le sujet qui ne souffre d’aucune ambiguïté. « Je veux des joueurs prêts à tout donner pour défendre l’honneur du maillot et à s’inscrire dans le projet du club. (...) Personne ne l’a obligé à signer ici. Personne ne l’a poussé. Il est venu en toute connaissance de cause pour s’inscrire dans un projet, » clamait ce mardi Al-Khelaïfi dans une interview accordée à France Football.

Un message fort diffusé par l’homme fort parisien qui ne compte plus octroyer de passe-droit à son numéro dix. Mais en parallèle de cette prise de position forte, le clan Neymar organise l’exfiltration de l’international brésilien pour cet été. Le FC Barcelone reste une destination plus que crédible, avec l’incorporation de plusieurs joueurs dans le deal. Une question restait cependant sur toutes les lèvres : à quel prix le PSG va-t-il lâcher l’ancien Barcelonais pour éviter l’accident industriel estimé à 222 millions d’euros ?

Le PSG veut garder la main dans le dossier Neymar

Ce mercredi soir, un premier élément de réponse est dévoilé. Selon les informations du Parisien, le Paris Saint-Germain exigerait une somme astronomique pour céder son joueur brésilien. Un montant qu’aucun club de la planète football ne peut se permettre de débourser pour enrôler un joueur. Ainsi, le champion de France réclamerait pas moins de 300 millions d’euros pour laisser filer Neymar ! Une telle opération pourrait mettre en péril les finances des mastodontes du football. En fixant un tel prix pour son joueur phare, le PSG prouve qu’un départ reste une solution plus qu’envisageable en interne, mais que le club parisien compte bien garder la main dans ce dossier.

Avec un montant si prohibitif, la formation francilienne rend quasiment impossible un départ de son numéro dix. Les prétendants du stratège brésilien devront rivaliser d’ingéniosité pour boucler l’opération Neymar cet été. À la lecture d’une telle démarche, le Paris SG affiche clairement sa volonté de mener les débats en ce qui concerne son joyau. Une stratégie qui viendrait corroborer les propos tenus par Nasser Al-Khelaïfi sur le respect et la position de l’institution PSG au sein des joueurs. Reste à savoir désormais si une telle annonce ne refroidira pas les ardeurs du FC Barcelone ou du Real Madrid...