Il est l’un des très bons coups du dernier mercato estival en Europe. Devenu un pestiféré à l’Inter Milan, Mauro Icardi (26 ans) s’est trouvé une porte de sortie estivale du côté du Paris Saint-Germain. Prêté par les Nerazzurri (avec une option d’achat fixée à 70 M€), l’Argentin s’est immédiatement adapté à sa nouvelle équipe, profitant à 100% de la longue blessure d’Edinson Cavani pour jouer dès son arrivée. Auteur de 17 buts en 22 matches, toutes compétitions confondues, l’attaquant sud-américain a tout d’une bonne affaire.

Mais dernièrement, des doutes subsistaient concernant son avenir chez les Rouge et Bleu. En clair, personne ne savait réellement qui du joueur et du PSG avait le dernier mot concernant la levée de l’option d’achat. Au final, c’est bien Paris qui a la main dans ce dossier. Une bonne nouvelle pour les supporters franciliens. Présent à Lorient ce dimanche pour le match de Coupe de France entre les Merlus et le PSG, Leonardo n’a d’ailleurs pas échappé aux questions sur ce dossier.

« L’option est écrite, elle existe »

L’occasion pour le directeur sportif parisien, avant d’évoquer le futur d’Icardi, de faire une petite mise au point après un troisième match consécutif sans but pour l’Argentin. « Je voulais dire une chose par rapport à Icardi. J’ai entendu : "trois matches, problèmes, crise". S’il vous plait... Un joueur qui marque 17 buts en 22 matches lors de sa première saison, honnêtement, c’est énorme ce qu’il fait ». Après avoir remis les points sur les i face aux premières critiques, Leonardo a donc enfin abordé le fameux thème de l’option d’achat.

« On a le temps. L’option est écrite, elle existe. On a le bon timing, on a beaucoup de choses à faire. Même si le mercato est ouvert, il faut rester concentré sur ce que l’on fait. » Face au calendrier démentiel qui attend les Parisiens jusqu’au huitième de finale aller de Ligue des Champions face au Borussia Dortmund, le dirigeant francilien préfère laisser passer la vague avant d’en dire plus. Encore un peu de patience donc.