L’AS Monaco a joué deux fois le Paris Saint-Germain en une semaine. La première fois, au Parc des Princes, les Asémistes ont été plutôt bons et ont arraché un joli et spectaculaire match nul (3-3). La seconde fois, ce mercredi, sur le Rocher, ils ont été un peu plus dans le dur et ont subi la loi parisienne et ont été défaits sur le score de quatre buts à un avec un doublé de Kylian Mbappé. Pour autant, les Monégasques savent qu’ils devront cravacher pour espérer atteindre le podium.

Avec l’arrivée de Robert Moreno, l’ancien coach intérimaire de la sélection internationale espagnole, les joueurs de la Principauté semblent avoir retrouvé du souffle et surtout une certaine idée de jeu. Pour preuve, hormis la rencontre face au PSG mercredi soir, en 2020, ils n’ont pas perdu la moindre rencontre. Sauf que cela ne suffira peut-être pas pour finir dans les trois premiers et qu’il faudra probablement injecter un peu de sang neuf dans cet effectif qui paraissait au bout du rouleau psychologiquement en première partie de saison.

Robert Moreno l’a lancé avec la Roja

Ce jeudi matin, nous apprenions que l’AC Milan s’était lancé dans la course à la signature de l’international espagnol qui a crevé l’écran en Ligue des Champions cette année avec le Dinamo Zagreb, Dani Olmo. Seulement, selon la presse croate et le site d’informations Tportal l’AS Monaco est aussi rentrée dans la danse surtout depuis qu’on sait que le FC Barcelone, club où il a effectué la fin de sa formation, s’était retiré de la liste des prétendants.

Selon le site internet croate, l’AS Monaco serait disposée à payer les trente millions d’euros demandés par la formation croate. Avec Robert Moreno, le club princier dispose d’un atout puisque c’est le coach espagnol qui l’a lancé avec la Roja. Dernière information, il aurait la garantie de disposer d’une place de titulaire dans la formation asémiste. Ce serait, à coups sûrs, un très beau mouvement de l’AS Monaco dans un mercato qui paraît bien atone dans l’Hexagone.