L’Olympique Lyonnais peut avoir le sourire. Les pensionnaires du Groupama Stadium ont parfaitement lancé leur saison puisqu’ils se sont largement imposés lors des deux premières journées face à l’AS Monaco (0-3) puis face à Angers (6-0). Si bien sûr il reste encore du travail et qu’il faudra la juger face à des adversaires plus costauds, l’équipe entraînée par Sylvinho a impressionné la Ligue 1 comme les observateurs. C’est dans ce contexte positif que Jeff Reine-Adelaïde a posé ses valises il y a quelques jours à Lyon. Acheté pour 25 millions d’euros au SCO (hors bonus), le joueur âgé de 21 ans sait qu’il arrive dans un club où la concurrence sera féroce. Mais très humble et lucide, JRA ne revendique rien et veut gagner sa place sur le terrain. Et il a les qualités pour réussir à s’imposer dans un collectif lyonnais bien huilé où il l’avantage de bien connaître Moussa Dembélé, Houssem Aouar, Lucas Tousart et Martin Terrier, avec lesquels il a évolué chez les Espoirs.

Florian Maurice, qui a œuvré pour sa venue, est conquis par le profil polyvalent du joueur comme il l’a expliqué lors de la présentation de Reine-Adelaïde. « C’est un souhait du club de se renforcer au milieu de terrain avec un joueur plus créatif, un profil 8-10. On voulait un joueur polyvalent. Je le suis depuis quelque temps. Je le connais bien. Son année à Angers m’a permis de voir ce que je souhaitais voir. J’ai pris beaucoup de renseignements, ce n’est pas que la performance sur le terrain. Il a la tête bien faite et c’est aussi important dans nos choix de recrutement. Il rentre dans le profil recherché. A lui de montrer l’étendue de ses qualités car il en a beaucoup. Il a une capacité à casser les lignes par le dribble, par la force. Il a montré avec Angers qu’il savait défendre. Il est aussi ici pour développer plein d’autres caractéristiques. C’est un joueur différent de ce qu’on avait. On a besoin de joueurs de percussion. Il sera capable de le faire. Il a déjà des liens créés avec Houssem Aouar et Lucas Tousart. »

Un élément polyvalent

Justement, comment l’OL peut-il évoluer avec Jeff Reine-Adelaïde ? Milieu de terrain relayeur, l’ancien Angevin pourrait donc se faire une place dans le milieu à trois du 4-3-3 mis en place par Sylvinho depuis le début de la saison. Vu le début de saison canon, il est difficile pour le moment d’imaginer le coach brésilien changer son système. En 4-3-3, JRA viendrait ainsi remplacer Thiago Mendes, qui évoluait à ce poste à droite. Le Brésilien, recruté pour être une sentinelle qui apporte sa touche technique, reculerait donc. L’entraîneur des Gones pourrait aussi choisir de continuer avec Lucas Tousart, qui revient en force et qui apporte de l’équilibre à ce poste depuis la reprise du championnat. Il pourrait donc évoluer avec Thiago Mendes ou Lucas Tousart ainsi qu’Houssem Aouar, si on part du principe qu’il est positionné sur son pied fort, le pied droit. (Thiago Mendes peut aussi évoluer milieu relayeur gauche comme à Lille dans le double pivot avec Xeka, ndlr). Mais le milieu lyonnais tourne plutôt bien pour le moment. Jeff Reine-Adelaïde pourrait aussi évoluer au poste d’ailier.

Ce qui pourrait faire un concurrent supplémentaire pour Bertrand Traoré et Maxwel Cornet. Le joueur, lui, a avoué qu’il penchait plus pour le poste de numéro 8, mais qu’il répondrait aux besoins du coach. « Aujourd’hui, j’ai une préférence pour le milieu de terrain. Je préfère ce poste mais après, je suis à disposition du coach s’il veut me faire jouer sur un côté ». Positionné au poste d’ailier, il évoluerait donc à droite et soutiendrait Moussa Dembélé (en pointe) avec l’aide de Memphis (ou de Martin Terrier), placé sur l’aile gauche. Interrogé au sujet de JRA ce lundi en conférence de presse, Sylvinho a lui déjà une petite idée. « Jeff aime le but. Il peut se projeter. On l’a acheté pour jouer au milieu de terrain ». Ce qui est certain, c’est que peu importe le poste, Jeff Reine-Adelaïde devra faire les efforts défensifs à la perte du ballon et presser. Ce qui est la marque de fabrique du style de jeu que veut imposer Sylvinho à l’OL. Mais l’international espoirs tricolore est prêt à les faire, d’autant que c’est déjà une chose qu’il avait l’habitude de faire à Angers. « Si je veux jouer, je vais devoir forcément faire les efforts défensifs », a lâché le polyvalent Reine-Adelaïde, qui vit très bien la concurrence. Prêt et disponible, il pourrait faire ses grands débuts sous le maillot lyonnais mardi à Montpellier (rencontre à suivre sur notre live commenté ndlr).

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10