Un come-back attendu. Depuis quelques jours, le nom de Leonardo est cité avec insistance du côté du Paris Saint-Germain. Libre depuis son départ de l’AC Milan, Brésilien viendrait remplacer Antero Henrique au poste de directeur sportif. Une fonction qu’il avait déjà occupée au sein du club de la capitale jusqu’en 2013. L’ancien joueur du PSG avait claqué la porte après avoir été suspendu par la Commission d’Appel Supérieure de la FFF jusqu’au 30 juin 2014 pour avoir bousculé M. Castro, l’arbitre de la rencontre PSG-Valenciennes. Agacé après cette sanction et déçu du traitement médiatique dont il avait fait l’objet, il avait donc quitté Paris.

Pourtant, son travail a été bon de l’avis de nombreux observateurs. Son futur retour suscite d’ailleurs un engouement important aujourd’hui. S’il n’est pas encore au PSG, Leonardo a déjà commencé à plancher sur le mercato estival. Comme cela a été le cas par le passé, c’est du côté de l’Italie qu’il compterait faire quelques emplettes. Rappelons qu’il avait notamment débauché Javier Pastore de Palerme en 2011. Thiago Motta, alors à l’Inter Milan, avait suivi en janvier 2012. À l’été 2012, Thiago Silva et Zlatan Ibrahimovic avaient été piqués à AC Milan, tout comme Marco Verratti, alors à Pescara. En 2013, Marquinhos et Edinson Cavani avaient été achetés à l’AS Roma et à Naples. Des joueurs, souvent payés au prix fort, mais qui, pour beaucoup, ont réussi dans la capitale française.

Deux cibles de choix en Italie

Ainsi, le Brésilien ne compte pas changer ses habitudes et devrait tenter de faire une grande partie du shopping parisien chez nos voisins transalpins. Un marché qu’il connaît sur le bout des doigts. Ce mardi, le Corriere dello Sport indique que la piste menant à Sergej Milinkovic-Savic est explorée. Le milieu de terrain est une cible de longue date des Parisiens. Son profil plairait beaucoup à Leonardo. Mais ce dernier devra trouver les arguments pour convaincre la Lazio Rome et le joueur dont le contrat s’achève en juin 2023. Car la concurrence est plus que féroce pour le milieu serbe puisque la Juventus serait sur le coup Fin mai, on parlait d’un accord avec le joueur et d’une offre de 60 millions d’euros. Mais la Lazio, ferme sur ce dossier, demanderait 100 M€. Ce qui pourrait permettre à Paris de rester dans le coup, même si le montant semble trop élevé pour un club qui doit vendre cet été.

Autre piste suive par Leonardo : celle menant à Nicolò Barella. Comme Milinkovic-Savic, le milieu de terrain de Cagliari est courtisé par ce qui se fait de mieux en Italie. La Gazzetta dello Sport annonce d’ailleurs aujourd’hui que l’Inter Milan aurait l’avantage sur ce dossier. Mais l’AC Milan serait en embuscade pour tenter d’enrôler le footballeur âgé de 22 ans. Un dossier repris en mains par Paolo Maldini, mais sur lequel Leonardo avait déjà commencé à travailler en coulisses. La publication italienne précise que le Brésilien serait toujours sur le coup pour le recruter, mais cette fois-ci ce serait pour le PSG. Il aurait même promis aux dirigeants de Cagliari qu’il reviendrait faire une offre plus conséquente une fois qu’il serait en poste en France. Leonardo s’est donc déjà mis au travail lui qui est attendu comme le messie par les pensionnaires du Parc de Princes.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10