L’élimination face au Real Madrid en 8e de finale de Ligue des Champions laisse des traces au Paris SG. Et si Unai Emery a plutôt tenté de défendre Marco Verratti ce mardi en conférence de presse, l’Italien, expulsé pour deux jaunes reçus pour contestation, ne semble plus vraiment en odeur de sainteté auprès de la direction parisienne, annonce L’Équipe. Les responsables du club de la capitale, déçus de l’international transalpin, ne s’opposeraient ainsi pas à son départ cet été.

Une nouveauté puisque, lors des derniers mercatos d’été, les pensionnaires du Parc des Princes se sont à chaque fois opposés à son départ, prolongeant et augmentant plusieurs fois il Gufetto. Mais cette fois, le milieu de terrain de poche a eu raison de la patience de ses patrons. Et comme sa valeur avoisine les 100 M€, ces derniers pourraient être tentés de le vendre au plus offrant cet été. Signe de cette tendance, son propre représentant, Mino Raiola, cherche une porte de sortie.

Le Barça recale Raiola

L’Équipe révèle ainsi dans son édition du jour que l’agent a relancé le FC Barcelone, intéressé de longue date par le Parisien. La réponse a été catégorique : plus jamais. Les Blaugranas ont mal digéré l’épisode de l’été dernier, le PSG ayant refusé de négocier alors que l’Azzurro semblait décidé à rejoindre le Camp Nou. Une tension qui ne s’est pas arrangée avec le feuilleton Neymar. De plus, l’arrivée d’Arthur (21 ans, Grêmio), prévue pour janvier 2019, semble compléter le contingent des milieux en Catalogne. Raiola va donc devoir s’orienter vers d’autres clients potentiels.

On sait que, par le passé, le Real Madrid a également été annoncé sur les traces de l’ancien de Pescara. Sa cote est également au plus haut en Serie A, où on regrette toujours de l’avoir laissé filer trop tôt. Seulement, on voit mal qui pourrait se permettre de se l’offrir et de le rémunérer à hauteur de ce qu’il perçoit dans la Ville lumière (7 M€ par an environ). On trouverait aisément davantage de candidats en Premier League, mais il a plusieurs fois répété qu’il ne se voyait pas traverser la Manche. Alors, quel avenir pour Marco Verratti ? Réponse d’ici la fin de la saison...