Cette semaine, Hatem Ben Arfa avait pris soin de relancer les spéculations sur son avenir. En adressant un concert de louanges à l’AS Saint-Etienne, le natif de Clamart a rappelé à qui veut l’entendre que sa situation contractuelle en juin prochain lui permettrait de s’envoler vers d’autres cieux. Titularisé à dix-huit reprises en Ligue 1 sous le maillot du Stade Rennais, l’international français a inscrit cinq réalisations et distillé deux passes décisives.

Si l’incroyable parcours européen des Bretons en Ligue Europa a apporté son lot de satisfactions à l’intéressé, ces derniers ne sont cependant pas assurés de retrouver l’Europe la saison prochaine. Justement, une participation à une compétition européenne pourrait clairement influencer le choix de Ben Arfa pour son avenir. Si le principal protagoniste n’écarterait pas une prolongation à Rennes, découvrir un nouveau championnat resterait également dans un coin de sa tête.

Lutte acharnée entre les deux clubs de Séville pour Ben Arfa

Ainsi, la Liga recueillerait tous les suffrages de l’ancien Parisien. Un championnat où deux équipes lui faisaient les yeux doux il y a quelques mois : le Séville FC et le Betis. La dernière citée a d’ailleurs littéralement tapé dans l’oeil d’Hatem Ben Arfa. Et selon les informations de Ouest-France et d’Estadio Deportivo, les deux formations andalouses se pencheraient à nouveau sur le dossier Ben Arfa. Et à ce petit jeu, le Betis posséderait une longueur d’avance, même si le nouveau directeur sportif du Séville FC Monchi, se serait déjà entretenu avec l’entourage du joueur.

Une approche qui pourrait faire mouche, personne n’a occulté en effet que l’ancien responsable du sportif à Rome avait déjà courtisé le numéro 18 rennais avant que celui-ci ne rejoigne le PSG. Si l’ancien Lyonnais reste focalisé sur sa fin de saison avec le Stade Rennais, cet intérêt persistant des deux clubs de Séville pourrait l’inciter à mettre un terme à son aventure rennaise de manière prématurée. Reste à savoir désormais ce qu’en pense le président du club breton Olivier Létang. Ce dernier avait su tirer son épingle du jeu l’été dernier pour arracher la signature de HBA. Après des années de cour assidue, l’Andalousie parviendra-t-elle à attirer Hatem Ben Arfa dans ses filets ?

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10