Steven Nzonzi (31 ans) n’avait jamais évolué en Ligue 1. Le milieu français va enfin avoir l’occasion de découvrir le championnat de France dans les prochains jours, sous le maillot du Stade Rennais. Prêté par l’AS Roma à Galatasaray l’été dernier, le natif de Colombes avait été mis à l’écart en décembre dernier par le club turc pour « raisons disciplinaires ». Après avoir disputé dix matchs en Super Lig et cinq en Ligue des champions avec la formation turque, l’intéressé souhaitait relever un nouveau challenge en janvier. Rapidement, Nzonzi a reçu plusieurs propositions en provenance d’Angleterre mais aussi d’Espagne et de Chine.

Comme nous vous le révélions il y a quelques jours, le Stade Rennais et Olivier Létang se sont manifestés. Le président du club breton a rencontré l’entourage du joueur. L’occasion de manifester officiellement son intérêt pour l’international tricolore, et de lui exposer le projet rennais. L’ancien directeur sportif adjoint du PSG a su fédérer avec un discours volontaire et ambitieux. Il n’en fallait pas plus pour achever de convaincre Steven Nzonzi qui rallie la Bretagne en prêt avec une option pour une année supplémentaire. Ce dernier est d’ailleurs revenu sur son entrevue avec l’homme fort du Stade Rennais, sur le site officiel du club.

Steven Nzonzi justifie le choix Stade Rennais

« J’ai aimé le discours du Président Olivier Létang et j’ai été séduit par le projet du club. J’ai accroché avec ce qu’il a dit. Les objectifs sont intéressants. Le club fait une bonne saison. Le Stade Rennais travaille bien avec une évolution assez incroyable depuis deux ans. Il donne l’impression d’évoluer très positivement. Quand j’étais jeune, j’ai joué beaucoup de fois contre le Stade Rennais. Ça a toujours été un très bon centre de formation. C’était très difficile de venir jouer ici. Cette image m’est restée, » a ainsi confié l’ancien Sévillan. Le principal protagoniste va donc effectuer ses premiers pas en Ligue 1 à 31 ans. « Ça me fait très plaisir d’être ici. Je n’ai jamais eu la chance de jouer en Ligue 1, c’est une très bonne chose. Ça fait dix ans que je vis à l’étranger, je suis très content de revenir en France. Je vais essayer de rentrer le plus rapidement possible dans le vif du sujet et donner le maximum pour réaliser de bonnes performances, » a ainsi commenté Nzonzi.

Pour Olivier Létang, attirer un champion du monde à Rennes constitue un événement majeur. Fort de la volonté du joueur de rallier la Bretagne, le président du SRFC ne pouvait cacher sa satisfaction. « Nous sommes très heureux d’accueillir Steven au sein du club. Avec Julien, et nous l’avions dit avant le mercato, nous ne souhaitions prendre quelqu’un que si cela permettait d’améliorer notre effectif. Le palmarès et le vécu de Steven valent toutes les paroles. Steven a une grande expérience en ayant joué dans quatre grands championnats et en remportant des trophées majeurs dont celui de Champion du monde. Il nous rejoint avec beaucoup d’envie et de détermination. Il a été un acteur clé car il avait beaucoup d’autres possibilités mais il a choisi de rejoindre le Stade Rennais. Au-delà du joueur, c’est une très belle rencontre humainement. Nous devons maintenant bien l’accueillir et l’intégrer rapidement pour qu’il se sente bien au sein de la famille du Stade Rennais. » Steven Nzonzi portera le numéro 25 à Rennes et sera présenté au public breton ce soir au Roazhon Park lors du derby face au FC Nantes.