Ce match aurait très bien pu être une finale, mais le hasard du tirage au sort et les résultats des deux formations lors de phase de poules en ont décidé autrement. L’Atlético de Madrid reçoit la Juventus pour le huitième de finale aller de la Ligue des Champions (à suivre sur notre live commenté). Un match attendu entre deux formations très au point sur le plan tactique. Tombé dans une poule à sa portée (FC Bruges, Monaco et Borussia Dortmund), l’Atlético de Madrid n’a pas eu de grosses difficultés pour se qualifier. Toutefois, les Colchoneros ont un petit peu déçu. Avec une lourde défaite face au Borussia Dortmund (4-0) et un match nul contre le FC Bruges (0-0), le club madrilène a échoué dans la quête de la première place et s’est retrouvé dans le deuxième chapeau.

Une contre-performance qui l’a fortement handicapé et exposé à un tirage difficile. En effet, la formation de Diego Simeone est donc tombée sur un premier de groupe : la Juventus. Face à Manchester United, le Valencia CF et les Youngs Boys de Berne, les Turinois ont fait valoir leur supériorité et se sont qualifiés facilement. Néanmoins, leur forte domination lors de ces rencontres n’a pas été forcément récompensée au tableau d’affichage avec deux défaites évitables contre Manchester United (2-1) et les Young Boys de Berne (2-1). En confiance, les hommes de Massimiliano Allegri restent néanmoins méfiants pour cette échéance importante.

Blaise Matudi est là, pas Lucas Hernandez

Plutôt vernies sur le plan physique, les deux formations arrivent avec des équipes quasiment complètes. Côté Madrilène, seul Lucas Hernandez (blessé) manque à l’appel. Côté transalpin, pas de forfait, mais Douglas Costa et Daniele Rugani sont incertains. Mis à part ces trois joueurs, les principaux cadres seront de la partie. L’Atlético de Madrid devrait comme souvent s’organiser en 4-4-2 à plat avec Jan Oblak dans les buts ainsi que Juanfran, José Maria Gimenez, Diego Godin et Filipe Luis en défense. Saul Niguez, Koke, Rodri et Thomas Partey formeraient un milieu de terrain très compact tandis qu’Alvaro Morata et Antoine Griezmann se retrouveraient sur le front de l’attaque.

En face, la Juventus présenterait également une composition classique avec le gardien polonais Wojciech Szczęsny dans les cages. L’ancien portier d’Arsenal disposerait de Joao Cancelo, Leonardo Bonucci, Giorgio Chiellini et Alex Sandro pour l’épauler dans les tâches défensives. Le trio composé de Rodrigo Bentancur, Miralem Pjanic et Blaise Matuidi tiendrait la corde dans l’entrejeu. Enfin, l’attaque serait composée de trois hommes performants cette saison. Ainsi, Paulo Dybala, Cristiano Ronaldo et Mario Mandzukic seraient alignés. Deux compositions prestigieuses donc pour une affiche qui s’annonce extraordinaire.