Au lendemain de la victoire du Paris Saint-Germain contre Galatasaray (1-0), ou encore du carton du Bayern Munich à Londres face à Tottenham (7-2), la deuxième journée de la phase de poules de Ligue des Champions continuait ce mercredi soir. À 18h55, le Napoli se rendait en Belgique pour y affronter Genk. Après sa belle victoire contre le champion d’Europe en titre, Liverpool (2-0), la formation italienne voulait confirmer afin de conserver la tête de la poule E. Alors qu’Insigne prenait place en tribunes et que Mertens s’installait sur le banc, Carlo Ancelotti optait pour une attaque Callejon-Milik-Lozano. Gênés par le pressing belge, les Partenopei peinaient à sortir de leur moitié de terrain dans un premier temps. Mais sur leur première offensive, les visiteurs frôlaient l’ouverture du score. Trouvé au deuxième poteau, Callejon voyait sa frappe terminer sur le poteau (17e). La réponse de Genk arrivait quelques secondes plus tard mais Hrosovsky, lui, n’accrochait pas le cadre (20e).

Les montants sauvaient bien les locaux car à la 25e minute, c’était au tour de Milik de trouver la barre transversale de la tête. Malgré une bonne pression des Napolitains, les joueurs de Felice Mazzù ne tremblaient pas et se créaient de nouvelles opportunités. Meret sortait d’abord une belle parade (36e) avant de voir le tir de Bongonda passer de peu à côté (41e). Au retour des vestiaires, les locaux poussaient mais ne profitaient pas de leur temps-fort pour débloquer la situation. De l’autre côté du terrain, Callejon n’accrochait pas le cadre (56e). Le public de la Luminus Arena ne se régalait pas vraiment dans ce deuxième acte, mais vibrait tout de même jusqu’au bout. Car à la 85e minute, Hagi ratait sa tentative pour offrir la victoire à Genk. Dans cette rencontre, les deux formations se quittaient donc sur un match nul et vierge. Avec ce point, le Napoli prend provisoirement la tête du groupe E. Genk est troisième en attendant le match Liverpool-RB Salzburg.

Le Borussia Dortmund remercie Achraf Hakimi

Beaucoup plus à l’est, le Borussia Dortmund avait rendez-vous avec le Slavia Prague en République tchèque. Auteur d’un match nul à la maison contre le FC Barcelone (0-0), le BvB voulait enfin lancer sa saison européenne avec un succès contre le club tchèque, qui avait comme mission de créer la surprise dans son Sinobo Stadium après son nul à Milan face à l’Inter (1-1) lors de la 1ère journée. Après un léger round d’observation et une première occasion pour Sancho (2e), Masopust se présentait face à Burki pour l’ouverture du score, mais sa frappe de l’intérieur du pied était sortie par le portier belge (21e). Le gardien du BvB, vigilant en ce début de match, sortait ensuite un coup-franc vicieux de Stanciu (24e). Deux parades décisives, surtout que son équipe marquait ensuite. En contre-attaque, Hakimi réalisait un petit festival avant d’ajuster Kolar (35e, 0-1). Un but qui bousculait le Slavia Prague, qui continuait cependant son travail aux avant-postes. Au terme d’une belle combinaison, Kudela butait sur la défense allemande (42e).

À la pause, les Borussen menaient donc d’un but mais les locaux n’avaient pas dit leur dernier mot. Car au retour des vestiaires, peu de temps après un raté de Sancho en contre (47e), le Slavia Prague manquait de peu l’égalisation. Lancé dans la profondeur, Tecl envoyait sa frappe du droit dans le petit filet extérieur des cages de Burki (52e). Bousculés, les Borussen montraient un visage inquiétant dans ce deuxième acte, et les joueurs de Felice Mazzù en profitaient pour multiplier les occasions, comme cette belle frappe de Sevcik qui passait à côté du but adverse (72e). Le coup de tête de Soucek terminait lui sur Burki, toujours impeccable sur sa ligne (83e). Entre temps, Hakimi avait lui tenté de signer un doublé (82e) pour mettre les siens à l’abri. Mais après un premier échec, le Marocain y arrivait enfin d’une frappe du gauche, toujours en contre (89e, 0-2). Sur cette pelouse, le Borussia Dortmund s’imposait donc 2-0. Un succès qui permet à l’équipe de Lucien Favre de prendre la tête de la poule F.

Les résultats de 18h55 :

Groupe E

- Genk 0-0 Napoli

Groupe F

- Slavia Prague 0-2 Borussia Dortmund : Hakimi (35e, 89e)