Le Paris SG est qualifié pour les huitièmes de finale de Ligue des Champions. Grâce à sa victoire contre Bruges (1-0, 4e journée), la quatrième en autant de rencontres, le club de la capitale, qui n’a pas spécialement brillé face aux Belges, a validé son billet pour la phase suivante. Les matches qui comptent vraiment. Et, alors que l’histoire récente ne plaide pas franchement en faveur des Rouge-et-Bleu dans la compétition, Marco Verratti, qui a connu de nombreuses désillusions européennes, a malgré tout un bon feeling.

« Cette année, je suis sûr qu’on va arriver loin. Je le vois dans les matches où on n’est pas très performant, on joue en équipe. Et ça, c’est très important dans une compétition comme ça. On n’arrive pas toujours à surclasser nos adversaires, mais aujourd’hui (mercredi) City a fait nul contre l’Atalanta. D’autres grosses équipes ont des difficultés, c’est normal. Il faut jouer en équipe. Quand on n’est pas bon, il ne faut pas prendre de but et jusqu’à aujourd’hui (mercredi), on a fait un très bon parcours », a confié le milieu de terrain en zone mixte.

« Cette équipe-là, au mois de mars, au mois d’avril, peut devenir... »

L’Italien a rappelé que tout était possible sur une double confrontation, qu’il fallait être à 120% et ne négliger aucun détail tout au long des matches, mais il a semblé serein, comme s’il sentait que son équipe avait enfin la clé pour vaincre le signe indien sur la scène européenne. Un bon pressentiment partagé quelques instants plus tard par son directeur sportif Leonardo, qui s’est lui aussi présenté face aux journalistes dans les couloirs du Parc des Princes.

« On doit être content, on a des joueurs formidables. Et, honnêtement, si on met beaucoup de choses qu’on doit encore mettre ensemble, cette équipe-là, au mois de mars, au mois d’avril, peut devenir... », a-t-il lancé, sans terminer sa phrase, mais avec le sourire aux lèvres, lui qui a souligné la profondeur de banc et la saine concurrence en attaque notamment. Verratti et Leonardo voient donc des signes positifs dans le début de saison du PSG pour la suite de la campagne européenne. Réponse en 2020.