Après le match nul entre Leicester City et Chelsea (2-2) au King Power Stadium, la 25e journée de Premier League continuait ce samedi avec six matches dans le multiplex de 16h. Quelques jours après sa victoire contre West Ham dans un match en retard (2-0), le leader Liverpool retrouvait Anfield pour un match contre Southampton, neuvième au coup d’envoi. Devant leur public, les Reds voulaient obtenir un 24e succès en championnat pour encore s’envoler en tête, alors que les Saints avaient pour objectif de faire chuter le club de la Mersey. En l’absence de Mané, Jürgen Klopp alignait Oxlade-Chamberlain un cran plus haut, et Fabinho intégrait l’entrejeu. En face, Ralph Hasenhüttl comptait notamment sur son duo Long-Ings pour faire craquer la défense adverse.

Dans les premières minutes de la rencontre, les Reds se faisaient surprendre par les Saints, qui tentaient de mettre en place leur jeu et perturbaient les locaux. Il fallait attendre le quart d’heure de jeu pour voir les champions d’Europe en titre mettre le pied sur le ballon et proposer quelque chose. Sur la première occasion du match, Oxlade-Chamberlain trouvait d’ailleurs Salah dont la frappe déviée passait de peu à côté (20e). La première période n’était pas incroyable et il fallait un excellent McCarthy pour sauver Southampton. Le portier anglais réalisait une double parade devant Van Dijk et Fabinho (31e). Firmino, lui, pensait obtenir un penalty derrière mais l’arbitre ne bronchait pas, et la VAR confirmait la décision de ce dernier.

Une deuxième période bien meilleure

De l’autre côté du terrain, c’est Ings qui créait le danger mais son tir, qui partait bien, était repoussé par son coéquipier Long (40e)... Malmenés, les Reds étaient donc tenus en échec à la pause. Mais au retour des vestiaires, les filets tremblaient rapidement. En contre-attaque, Oxlade-Chamberlain, Robertson et Firmino combinaient parfaitement et le premier nommé retrouvait le ballon. D’une frappe à ras de terre, l’ailier anglais ajustait McCarthy pour l’ouverture du score (47e, 1-0). Et le cauchemar ne faisait que débuter pour les Saints. Après un but refusé à Salah pour un hors-jeu (55e), Henderson doublait la mise sur un excellent service de Firmino (60e, 2-0). Ward-Prowse ne réduisait pas l’écart (69e) et Liverpool s’envolait avec un but de Salah, lancé par son capitaine (72e, 3-0). L’Égyptien marquait même un doublé (90e, 4-0). Les Reds s’imposaient donc encore une fois !

Dans les autres matches, Watford et Everton s’affrontaient à Vicarage Road, et ce sont les Toffees qui ont remporté ce match. Menés 2-0 après 42 minutes de jeu, les hommes de Carlo Ancelotti ont renversé les Hornets grâce à leur défenseur colombien Mina, auteur d’un doublé, et Walcott qui a inscrit le but victorieux à la 90e minute. Crystal Palace recevait Sheffield United . Le malheureux Guaita marquait contre son camp et offrait la victoire aux visiteurs (1-0), qui s’emparaient provisoirement de la cinquième place. Une belle opération de réalisée par les Blades, en attendant le match entre Manchester United et Wolverhampton notamment. West Ham et Brighton ont empilé les buts mais les points ont été partagés (3-3), comme dans la rencontre entre Newcastle United et Norwich City (0-0). Sinon, Bournemouth a disposé d’Aston Villa sur le score de 2-1.

Les résultats de 16h :

- Bournemouth 2-1 Aston Villa : Billing (37e), Aké (44e) ; Samata (70e)

- Crystal Palace 0-1 Sheffield United : Guaita (58e csc)

- Liverpool 4-0 Southampton : Oxlade-Chamberlain (47e), Henderson (60e), Salah (72e, 90e)

- Newcastle 0-0 Norwich

- Watford 2-3 Everton : Masina (10e), Pereyra (42e) ; Mina (45e+1, 45e+4), Walcott (90e)

- West Ham 3-3 Brighton : Diop (30e), Snodgrass (45e, 57e) ; Ogbonna (47e csc), Gross (75e), Murray (79e)