Les oppositions entre José Mourinho et Pep Guardiola sont souvent mémorables. Cette rencontre entre Tottenham et Manchester City n’a pas dérogé à la règle. Pas spécialement parce que les deux coachs se sont mis en première ligne mais plutôt par les nombreux rebondissements qui ont eu lieu. Déjà Lloris revivait son premier gros match depuis son retour de blessure. Les Spurs se présentaient également avec la dernière recrue Steven Bergwijn dès le coup d’envoi et c’est Lucas qui occupait la pointe. En face, le champion en titre évoluait avec Fernandinho en défense centrale, Gündogan au milieu et Mahrez sur l’aile, laissant les deux Silva sur le banc, ainsi que Gabriel Jesus.

On assistait à un début de match animé et très ouvert ou les deux équipes avaient déjà leurs chances (Alli 6e, Lucas 12e et De Bruyne 8e, Sterling 10e). Les deux Anglais se retrouvaient au cœur du premier tournant du match. Auteur d’un véritable attentat sur la cheville du milieu des Spurs, Sterling s’en tirait miraculeusement avec un simple jaune, malgré l’intervention de la VAR (13e). Toujours à onze contre onze, Manchester City accélérait mais se heurtait au poteau et à un très bon Lloris comme sur cette tentative d’Agüero (28e). L’Argentin obtenait ensuite un penalty grâce à la VAR... près de trois minutes après la faute d’Aurier. Nouvelle incompréhension.

La VAR et Bergwijn en héros

Sans doute agacé et pris d’un nouveau sentiment d’injustice, Lloris sauvait à nouveau les siens en repoussant le penalty de Gündogan (40e). Seulement, le gardien déséquilibrait Sterling en voulant se jeter sur le cuir relâché... S’en suivait une altercation générale avec Lloris, Sterling, Walker et Zinchenko dans les rôles principaux. Nouvelle intervention de la VAR et malgré un contact évident mais léger, le gardien français s’en tirait bien. Tottenham aussi puisqu’il tenait le nul contre le cours du jeu à la pause (1 tir contre 11), alors qu’Agüero venait de manquer une nouvelle grosse opportunité (45e+4). Dès la reprise, Manchester City repartait de l’avant et pensait ouvrir enfin le score sur cette incompréhension entre Lloris et Tanganga. Alderweireld sauvait une première fois devant sa ligne puis Gündogan ne cadrait pas sur cette remise un peu longue de Sterling (49e).

Les Citizens pouvaient commencer à gamberger en voyant les événements du match ne pas tourner en leur faveur, malgré une domination toujours plus importante. Il y avait de quoi s’inquiéter. Sur un corner complètement bazardé par Mahrez, Zinchenko cassait le contre de Winks mais récoltait un second avertissement, laissant ses partenaires en infériorité numérique (61e). Une décision qui a précipité son équipe. Dans la foulée, les Spurs ouvraient le score sur un enchaînement absolument sublime de Bergwijn, qui marquait donc dès son premier match (1-0, 63e). Les locaux parvenaient même rapidement à enfoncer le clou par Son (2-0, 71e), tout en préservant leur but à l’image de ce dernier arrêt de Lloris (89e). Battu, Manchester City perdait même Sterling sur blessure musculaire en fin de rencontre et laisse un matelas de 22 points d’avance à Liverpool ! Tottenham remonte lui à la 5e place.

Revivez le live du match ici.