Inconnu du grand public, un gardien de but algérien qui évolue Slavia Sofia pourrait rejoindre prochainement Manchester United. Mais avant d’être courtisé par l’un des meilleurs clubs du monde, Rais-Wahab Mbohli a pas mal galéré. Formé à l’OM, il y fait toutes ses classes, découvre même l’équipe de France des – 17 ans. Mais à l’instar de nombreux jeunes joueurs formés à Marseille, le gardien algérien ne perce pas et choisit de quitter la cité phocéenne.

Faute de proposition en France, il décide de partir à l’étranger et découvre l’Écosse, la Grèce, le Japon pour finalement atterrir au Slavia Prague. En moins d’un an, il va mettre tout le monde dans sa poche et devient meilleur gardien du but du championnat. Titulaire indiscutable, ses prestations de haut niveau lui ont valu le titre prestigieux de meilleur gardien du championnat. Des performances qui ont éveillé l’intérêt de nombreux clubs tel que le Zenit Saint-Pétersbourg, le Spartak Moscou et Steaua Bucarest.

À en croire le président du club bulgare interrogé par l’agence BTA son avenir pourrait se trouver à Manchester United. « J’ai parlé à Alex Ferguson et il va faire l’essai ». Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, ce jeune Français, né de père congolais et de mère algérienne vient d’être retenu dans la liste de 25 noms dévoilée hier par Rabah Saâdane en vue du Mondial en Afrique du Sud. De Paris, à Marseille en passant par Sofia et bientôt à Manchester, la trajectoire de Mbolhi n’est pas banale et montre à tous les joueurs en difficultés que tout est possible dans le football.