L’ambiance est tendue ces derniers jours entre Manchester United et le clan Paul Pogba (26 ans). Les attaques fusent entre le manager des Red Devils Ole Gunnar Solskjaer, ses anciens partenaires à Old Trafford aujourd’hui consultants (Gary Neville notamment) et le représentant de l’international tricolore Mino Raiola. Interrogé par le Times, l’agent a accusé le coach mancunien de l’attaquer pour cacher les véritables problèmes du onze de MU.

Mieux, il a également assuré que la direction du club lui avait indiqué qu’elle était d’accord pour discuter de l’avenir de son poulain cet été. « Paul est pleinement concerné par Manchester United et il parlera avec le club après l’Euro 2020 au sujet de son avenir », a expliqué Raiola. L’une des questions à régler tournera autour du prix du bon de sortie qui lui sera visiblement accordé. Un prix qui fait débat ce mercredi outre-Manche.

Un prix à débattre

ESPN explique en effet que les pensionnaires d’Old Trafford ne veulent faire aucune concession à ce sujet. Ils seraient ainsi prêts à demander 160 M€ ou plus pour leur champion du Monde 2018, acheté en 2016 pour 105 M€. Un tarif qui peut paraître excessif mais que les Anglais justifient par la cote du joueur (le Real Madrid et la Juventus seraient très intéressés) et son contrat (le bail court jusqu’en juin 2021, avec une année supplémentaire en option).

Le Daily Mail apporte un autre regard sur la situation et assure que l’un des principaux concurrents du Frenchy, le Real, ne serait pas disposé à mettre plus de 60 M€ sur la table pour l’attirer dans ses filets en Espagne lors du prochain mercato. Bien loin donc du montant apparemment souhaité. Et alors qu’ils pensent avoir les faveurs du joueurs, les Merengues, eux aussi, ont leurs arguments, considérant que face à la situation, MU ne peut se permettre de le retenir et de faire la fine bouche. Le feuilleton est bel et bien à nouveau reparti pour durer.