Débarqué à Crystal Palace l’été dernier, Steve Mandanda vit des heures compliquées. Titulaire en début de saison où il a aligné neuf titularisations en Premier League sous les ordres d’Alan Pardew, le gardien français n’est plus que remplaçant de Wayne Hennessey. Les raisons ? Sam Allardyce a pris la succession de son homologue anglais et il fait confiance au portier gallois. De plus, l’ancien Marseillais s’est blessé au mois de décembre. Depuis, la situation ne s’est pas arrangée. Les Eagles sont 19e au classement deux points derrière Leicester, le premier non relégable.

Steve Mandanda revient à peine à l’entrainement mais il est bientôt apte à reprendre la compétition. Problème, il n’est pas certain de jouer. « Voir le club dans cette situation, ça me ronge un peu. Je n’étais pas venu ici pour ça. On vit une saison plus ou moins compliquée mais j’ai vraiment hâte de reprendre la compétition pour essayer d’aider mon équipe pour sortir de cette situation. (...) en plus du changement de coach, il y a eu un nouvel entraineur des gardiens. Le seul truc c’est que je n’ai aucune garantie. A moi de montrer à ce que je vaux. Je suis conscient que l’entraineur qui était venu me chercher n’est plus le même. Les compteurs sont remis à zéro », déclare-t-il sur RMC ce mardi.

L’appel du pied de Mandanda à l’OM

Dans cet horizon qui semble bien bouché, le gardien de l’équipe de France risque de ne pas s’éterniser au club. Cet hiver, des rumeurs évoquaient même un grand intérêt de l’OM. L’Equipe affirmait d’ailleurs que le directeur sportif du club, Andoni Zubizarreta avait rencontré le portier pour tenter de l’attirer. Seulement la priorité olympienne cet hiver n’était pas au poste de gardien puisque Yohan Pelé donnait satisfaction. La piste pourrait être réactivée en vue de cet été. Interrogé sur RMC, Mandanda, l’ancien Havrais a carrément ouvert la porte à un retour dans le club avec qui il a passé neuf saisons.

« Même s’il y avait eu des contacts (cet hiver, Ndlr) je ne le dirais pas. Non, il n’y a pas eu de contact direct. Après j’ai un agent qui travaille, avec lui on a un accord. Aujourd’hui dans ma situation, le plus important est de retrouver la compétition. A la fin de la saison, on verra si il y a contact avec Marseille ou pas. S’il doit se passer quelque chose, ça sera avec grand plaisir car j’ai un attachement à l’OM qui est énorme. La France, si je dois y retourner c’est à Marseille et pas ailleurs. » Voilà qui est dit alors qu’il est sous contrat jusqu’en 2019. L’appel du pied avait fonctionné pour Payet...

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10