Retraité des terrains en 2017, après une carrière de 24 années passées à la Roma, l’icône Francesco Totti vacille dans la capitale italienne. Après le non-renouvellement du contrat de Daniele De Rossi, autre grande figure qui a quitté le club par la petite porte à l’issue de la saison, une autre nouvelle est en passe de faire trembler Rome. Selon Sky Italia, Francesco Totti aurait décidé de quitter son club de toujours. Le média italien annonce qu’une conférence de presse est prévue pour lundi. Francesco Totti avait déjà fait savoir, via un message posté sur Twitter il y a deux jours, qu’il voulait faire la lumière sur son avenir.

Un avenir qui semblait s’assombrir à la Roma, au vu de l’absence de rôle clair défini par la direction et de sa mise à l’écart dans des dossiers clés. L’absence de Francesco Totti lors d’une rencontre entre James Pallotta (le propriétaire), Marco Baldini (conseiller spécial de Pallotta), Guido Fienga (PDG) et le coach fraîchement nommée Paulo Fonseca, à Londres, a fait les gros titres de la presse romaine. Ces jours-ci, la presse italienne avançait que l’ancien joueur de 42 ans échangerait des relations tendues avec Guido Fienga, ex-directeur de la communication promu PDG le mois dernier. Et ses rapports avec Marco Baldini, ex-directeur sportif et général du club, ont toujours été austères.

Ces jours-ci, beaucoup de mots ont été dits et écrits, avec l’intention de penser ou parler à ma place. Vous aurez ma version au moment opportun...

Chaque religion a ses icônes. Celle de la Lupa ne déroge pas à la règle. Dans une interview fleuve publiée sur le site du club, hier soir, le président de la Louve, James Pallotta, avait tenté de désamorcer la bombe. Deux semaines après avoir tiré à boulets rouges sur Monchi, l’ancien directeur sportif, dans une lettre ouverte, pour tenter de justifier le fiasco du dernier exercice (6e, non européen), il venait réitérer sa confiance en Totti. «  Francesco était absolument invité à la réunion de Londres. Je pense qu’il fait partie intégrante de notre leadership sportif. C’était une réunion importante et, par conséquent, il n’était pas envisageable que Francesco ne soit pas invité. Pourquoi n’a-t-il pas participé ? Honnêtement, je ne sais pas. Peut-être que Francesco pense avoir besoin de temps pour réfléchir à son avenir et à son rôle dans le club, ce que tout le monde ici respecte ».

Un joli coup de com’ qui n’aura finalement eu aucun poids puisque Francesco Totti semble avoir pris sa décision. Profondément meurtri par le manque de considération à son égard, Francesco Totti n’a que modérément apprécié la gestion du cas Daniele De Rossi, autre figure de proue romaine. En parallèle, sa mise à l’écart dans le choix du futur entraîneur l’a fortement irrité. La nomination de Gianluca Petrachi à la direction sportive du club, a sonné le glas des espérances de Totti, qui aspirait à une autre vision sportive pour l’AS Roma. Autant d’éléments qui ont pesé dans la balance au moment de refuser le poste de directeur technique. Ses nombreuses divergences d’opinions avec Marco Baldini ont achevé de le convaincre dans sa décision finale. Lundi prochain, celui qui est arrivé à la Roma en 1989, devrait donc tirer sa révérence et laisser derrière lui un trou béant dans le microcosme romain.