Aujourd’hui, ils sont sept à tourner dans l’entrejeu du Paris Saint-Germain (Marquinhos, Paredes, Verratti, Herrera, Gueye, Sarabia, Draxler). Sans oublier le jeune Tanguy Kouassi venu dépanner lors des deux derniers matches en raison de la cascade de blessures ayant touché le milieu parisien. Mais si le club de la capitale semble pourvu en quantité, il ne dispose pas vraiment d’un vrai milieu défensif. Dès lors, la question du recrutement d’un spécialiste du poste cet hiver s’est logiquement posée. Sauf pour Thomas Tuchel.

« Un milieu, encore ? On a Marquinhos, Gana (Gueye), Marco (Verratti) sur le demi-poste, je suis très content et heureux avec les trois aux milieux. À mon avis, c’est un bon mix pour nous avec les trois de devants. (…) On a aussi Paredes, Herrera et Draxler, qui ont des caractéristiques et des mentalités différentes. Si on a deux blessés, on va manquer de joueurs mais je ne sais pas si c’est nécessaire d’acheter un autre joueur en janvier », déclarait récemment le coach rouge-et-bleu en conférence de presse.

Pourtant, à en croire Tuttosport, Paris s’activerait bien pour engager un nouveau milieu. Et comme nous vous l’annoncions il y a peu, l’international allemand de la Juventus, Emre Can (25 ans, contrat jusqu’en 2022), serait l’une des cibles de Leonardo. Déjà pisté par le PSG l’été dernier, le Bianconero avait refusé de plier bagage, persuadé qu’il aurait sa chance. Au final, l’ex-pensionnaire de Liverpool n’a été titularisé qu’à deux reprises en championnat par Maurizio Sarri. De quoi changer la donne en vue du mercato hivernal ?

Un échange de bons procédés ?

Le quotidien italien ajoute en tout cas que Paris et la Juve discuteraient d’un possible échange entre Emre Can et Leandro Paredes (25 ans, contrat jusqu’en 2023). L’Argentin a été un peu plus en vue dernièrement, mais son bilan global au PSG n’a pas vraiment rentabilisé les 47 M€ déboursés l’an dernier. Sur le papier, échanger deux joueurs du même âge dont la valeur marchande n’est pas très éloignée (environ 30 M€) est loin d’être une idée utopique. Sans oublier que les nouvelles règles de l’UEFA leur permettent de pouvoir disputer la suite de la Ligue des Champions malgré un changement de club.

Récemment interrogé par ESPN Argentine, l’ancien milieu de terrain de Boca Juniors n’a cependant pas vraiment donné l’impression d’imaginer la suite de sa saison ailleurs qu’à Paris. « On se prépare pour ce qui va venir. On espère que ce sera la bonne année. On a l’équipe pour se battre pour la Champions, alors on verra. (...) Les cracks rendent tout beaucoup plus facile. C’est super de lever la tête et voir tous ces grands joueurs autour de toi. » Mais si l’occasion de rebondir à la Juventus lui est vraiment offerte, l’Argentin ne dira peut-être pas non à la possibilité de poursuivre sa carrière chez l’un des favoris à la victoire finale en Ligue des Champions.