Foot Mercato : Quelle est votre situation actuelle avec Kayserispor ?

Landry Nguemo : J’ai repris l’entraînement avec Kayserispor normalement et du jour au lendemain les dirigeants m’ont fait comprendre qu’il fallait que je trouve un autre club et ils m’ont mis à l’écart du groupe professionnel. Il me reste deux ans de contrat. Aujourd’hui, je m’entraîne pour garder la forme physique avec un groupe à l’écart du groupe professionnel où il y a Ali Ahamada notamment. Cette situation dure depuis deux mois.

FM : Vous avez parlé avec le coach pour savoir les raisons de cette mise à l’écart ?

LN : J’ai discuté avec le coach actuel mais ça ne dépend pas de lui pour prendre des décisions sur mon retour dans le groupe professionnel. Notre discussion s’est bien passée mais les dirigeants m’ont fait savoir qu’il fallait je trouve un nouveau point de chute sans me laisser la chance de jouer. Vous savez c’est particulier en Turquie.

FM : Comment vous allez régler ce problème ?

LN :Il va falloir trouver une issue avec les dirigeants, une façon de mettre fin au contrat. Ils doivent respecter le contrat car il me reste deux ans. On a quelques mois devant nous pour trouver une issue, mais soit je reviens dans le groupe professionnel où sinon j’irai ailleurs. Pour l’instant rien est envisagé car le mercato est fini, on attend janvier pour discuter avec la direction. Moi de mon côté, je dois tout faire pour être en forme, c’est ma seule préoccupation.

FM : Un retour dans le groupe professionnel est possible dans les semaines à venir ?

LN : Ça ne dépend pas de moi et de mes performances pour retrouver le groupe pro. Un membre du club nous entraîne mais il n’est pas dans le staff technique de l’entraîneur. D’ici janvier, la situation évoluera dans tous les cas.

FM : Depuis 2015, vous êtes en Turquie. vous comptez rester dans ce pays, découvrir un autre championnat ou revenir en France ?

LN : Pour l’instant, je ne sais pas encore, je dois régulariser cette situation et régler ce problème. Je m’entraîne à Kayserispor pour le moment. Je vais voir comment les choses vont évoluer dans les mois à venir. En fonction de l’issue, je verrai si je reste en Turquie, si je vais aller dans un autre championnat ou si je reviens en France.

FM : Durant ce mercato estival, avez-vous été approché par des clubs ?

LN : J’ai eu des pistes en Europe et en Turquie. Il y a eu des échanges mais le fait d’être sous contrat pendant deux ans encore a mis en attente les discussions.

FM : Un mot sur la sélection avec le Cameroun. Pourquoi les Lions Indomptables n’ont pas réussi à se qualifier pour le Coupe du Monde 2018 en Russie ?

LN : On était dans un groupe relevé avec l’Algérie et le Nigeria. Le problème, on sort d’une CAN réussie avec la victoire. On a pas réussi à confirmer avec les nouveaux joueurs. C’est un faux pas, c’est une grosse déception. Il faut se remettre en question pour les échéances à venir.

FM : Pensez-vous à un retour en sélection nationale dans un futur proche ?

LN : Je souhaite maintenir la forme afin de retrouver la compétition. Tant que cela n’est pas réalisé, je ne peux pas postuler pour retrouver la sélection. Mais ça me ferait plaisir de jouer la CAN 2019 à domicile.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10