La Juventus a déjà désigné le successeur de Gonzalo Higuain

Le club du Piémont s'intéresse de très près à Raul Jiménez, l'attaquant mexicain de Wolverhampton également convoité par Manchester United.

L'Allianz Stadium lors du match à huis clos entre la Juventus et l'Inter
L'Allianz Stadium lors du match à huis clos entre la Juventus et l'Inter ©Maxppp

La Juventus va sans aucun doute être l'un des clubs les plus actifs du mercato. Dans le sens des départs déjà, puisque le champion d'Italie en titre souhaite se séparer de nombreux joueurs pour alléger une masse salariale qui commence à devenir trop importante. Ainsi, plusieurs joueurs qui touchent des émoluments trop importants, comme Adrien Rabiot ou Aaron Ramsey (7M€/an chacun) vont être priés de se trouver un nouveau club. C'est aussi le cas de Miralem Pjanic (7,5M€/an), qui a de grandes chances de filer à Barcelone dans le cadre d'un échange.

La suite après cette publicité

Quant à Gonzalo Higuain, la situation est un peu différente. Le goleador argentin touche lui aussi un gros salaire - le même que Pjanic - mais il reste tout de même un joueur plus ou moins important pour Maurizio Sarri malgré un coup de moins bien sur le début de l'année civile 2020. L'ancien du Real Madrid et de Naples totalise 5 buts et 4 passes décisives en 23 rencontres de Serie A, mais son avenir dans le Piémont est incertain. Il est effectivement toujours en Argentine, au chevet de sa mère, malade.

Un duel entre la Vieille Dame et les Red Devils

Des circonstances compliquées forcément, mais qui poussent la Juventus à lui trouver un remplaçant, puisque la possibilité qu'il ne revienne pas à Turin existe clairement. Le sérieux quotidien britannique The Times dévoile ainsi que les Turinois sont entrés dans la course pour Raul Jiménez, l'attaquant mexicain de Wolverhampton. Après avoir inscrit 13 buts lors de sa première saison en Angleterre, les Wolves ont levé son option d'achat de 38 millions d'euros l'été dernier, et cette saison, il totalisait aussi 13 réalisations avant la trêve forcée.

Le club transalpin espère ainsi devancer Manchester United pour l'ancien de l'Atlético et de Benfica, que Wolverhampton serait disposé à vendre. Le journal précise que l’assouplissement des règles fiscales en Italie serait favorable aux Turinois, qui devront cependant signer un gros chèque pour s'offrir le joueur de la Tri. En début de mois, l'attaquant mexicain avait fait savoir qu'il n'était pas forcément obsédé par l'idée d'un départ cet été, et que seuls le FC Barcelone et le Real Madrid étaient impossibles à refuser. Affaire à suivre...

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires