Peter Bosz nommé entraîneur de l'Olympique Lyonnais

Nouvelle cible prioritaire de l'Olympique Lyonnais après l'échec Christophe Galtier, Peter Bosz a été officiellement nommé entraîneur des Gones ce samedi. Le technicien néerlandais a paraphé un bail de deux ans avec le club rhodanien, avec lequel il est désormais lié jusqu'en juin 2023.

Peter Bosz sur le banc du Bayer Lerverkusen
Peter Bosz sur le banc du Bayer Lerverkusen ©Maxppp

C'était dans l'air du temps, c'est désormais officiel : Peter Bosz est le nouvel entraîneur de l'Olympique Lyonnais. Les Gones, qui se sont rabattus sur la piste menant au technicien néerlandais de 57 ans après avoir échoué à convaincre Christophe Galtier de succéder à Rudi Garcia sur le banc du club rhodanien, ont officialisé la nouvelle ce samedi par le biais d'un communiqué.

La suite après cette publicité

« L’Olympique Lyonnais est très heureux d’informer de la nomination de Peter Bosz en qualité d’entraineur de l’équipe professionnelle pour les deux prochaines saisons, soit jusqu’au 30 juin 2023. L’entraîneur néerlandais qui devient le 30ème entraîneur de l’histoire de l’OL prendra ses fonctions le 1er juillet prochain, à la reprise du groupe professionnel. », indique notamment le communiqué de l'OL.

Un entraîneur au football attractif

Jean-Michel Aulas, le président de l'Olympique Lyonnais, et Juninho, le directeur sportif des Gones, n'ont donc pas mis longtemps à rebondir après avoir essuyé le refus de l'entraîneur sacré champion de France 2020-2021 avec le LOSC. De son côté, Peter Bosz s'apprête à découvrir la Ligue 1, un nouveau championnat dans un nouveau pays pour un coach ayant notamment déjà entraîné le Maccabi Tel-Aviv (Israël), le Vitesse Arnheim et l'Ajax Amsterdam (Pays-Bas) ou encore le Borussia Dortmund et le Bayer Leverkusen (Allemagne), son dernier club où il a d'ailleurs été limogé le 23 mars dernier.

Peter Bosz débarque en tout cas avec l'étiquette d'un entraîneur prônant un football offensif destiné à divertir le public. Le Néerlandais n'a jamais caché son amour pour le beau jeu et pour le pressing intensif à la perte du ballon, des principes de jeu qui lui ont notamment valu d'atteindre la finale de la Ligue Europa avec l'Ajax en 2017 (perdue face à Manchester United). Forcément de quoi attiser la curiosité des supporters lyonnais, qui attendent désormais de voir si la direction de l'OL a fait le bon choix pour ramener leur club au sommet du football français.

Plus d'infos

Commentaires