Southampton : le belle histoire de Danny Ings, de blessures récurrentes à troisième meilleur buteur de Premier League

Connu par les amateurs de Premier League, Danny Ings a fait très fort en 2019-2020. L'avant-centre de Southampton a terminé deuxième meilleur buteur de Premier League avec 22 buts, à égalité avec un certain Pierre-Emerick Aubameyang. Une saison pleine pour le joueur de 28 ans, qui est sûrement encore sur son nuage après avoir galéré de nombreuses années.

Danny Ings sous les couleurs de Southampton
Danny Ings sous les couleurs de Southampton ©Maxppp

Des terrains de Winchester, club apprécié par Ousmane Dembélé, à ceux de Premier League. Telle est l'histoire de Danny Ings, joueur de Southampton depuis le 9 août 2018. Et l'histoire semble d'autant plus belle quand on sait que le principal concerné a fait ses premiers pas de jeune footballeur avec les Saints, avant de ne pas être gardé. Bournemouth saisit alors la bonne affaire et lui offre un contrat pro en 2008, avant de le prêter rapidement à Dorchester Town pour... environ dix semaines ! Faute de blessures, les Cherries le rappellent et la belle histoire débute alors en League One (D3 anglaise) le 28 décembre 2010 face à Milton Keynes Dons.

La suite après cette publicité

Derrière, l'ascension débute puisque Burnley le recrute pour environ 1,5M d'euros l'été suivant en 2011. Car après la League One, le natif de Winchester découvre le Championship durant trois saisons, avant de goûter à la Premier League grâce à la seconde place des Clarets en deuxième division lors de l'exercice 2014-2015. Pour sa première saison en PL, le principal concerné montre de belles choses malgré une petite blessure en début de saison (35 matches de championnat, 11 buts, 4 caviars). Tout ça avant de passer dans la cour des grands.

Un passage difficile à Liverpool

Repéré par de nombreuses écuries européennes, le numéro 9 débarque à Liverpool. Malheureusement, l'aventure de Danny Ings aux abords de la Mersey va être plus que compliquée. Après des débuts intéressants avec les Reds en Ligue Europa et Premier League, et une première - et unique - sélection avec les Three Lions, le joueur alors âgé de 23 ans se blesse sérieusement, avec une rupture des ligaments croisés. Résultat ? Une absence de 210 jours, 50 matches manqués et un retour à la compétition le 15 avril 2016, lors de la 38e journée. Mais l'Anglais souffre toujours... Et la saison suivante, celle de 2016-2017, est tout aussi difficile.

Présent avec la réserve, l'avant-centre joue quelques minutes en début de saison, avant de retrouver l'équipe première pour la Carabao Cup, fin septembre-début octobre. Malheureusement, le numéro 9 doit passer sur le billard pour son genou délicat. Danny Ings rate alors 288 jours de compétition, soit 35 rencontres avec les Reds. La saison suivante, il n'arrive pas à s'imposer au sein de l'effectif de Jürgen Klopp et ne joue que huit matches de Premier League (1 but), et quatre de Ligue des Champions (plus deux en Coupes). Une épreuve difficile donc, avant la renaissance.

À deux buts seulement de Jamie Vardy

Bien plus au sud de l'Angleterre, à environ 335 kilomètres de Liverpool, Danny Ings est d'abord prêté à Southampton en août 2018. Encore freiné par quelques blessures, il arrive tout de même à trouver le chemin des filets à huit reprises en 25 apparitions. Une saison d'adaptation avant cet exercice 2019-2020 grandiose. Ayant gagné la confiance de Ralph Hasenhüttl, le coach du club, l'attaquant anglais explose avec les Saints, qui l'ont conservé l'été dernier.

Car si Southampton a terminé à la onzième place de Premier League, c'est en grande partie grâce à Danny Ings, auteur de 22 buts en 38 apparitions et troisième meilleur buteur du championnat (à égalité avec Pierre-Emerick Aubameyang mais le Gabonais n'a joué que 36 matches). Une belle performance pour lui, puisque Jamie Vardy, le meilleur buteur, compte lui 23 réalisations. De quoi forcément satisfaire son coach : «il a eu une longue histoire de blessures, il n'a jamais été aussi en forme qu'il l'est actuellement. J'espère que ça restera ainsi et que nous aurons un avenir avec Danny Ings, un attaquant qui trouve le chemin du but et qui travaille dur pour l'équipe.» Southampton a donc réalisé une excellente affaire en 2018 !

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires