Espagne : le remplacement de Luis Enrique est imminent !

Par Matthieu Margueritte
2 min.
Espagne : le remplacement de Luis Enrique est imminent ! @Maxppp

Sous contrat jusqu'à la fin du mois de décembre, Luis Enrique ne devrait plus diriger la Roja. Le nom de son successeur devrait être annoncé d'ici demain.

La suite après cette publicité

Sorti du Mondial 2022 en huitième de finale, Luis Enrique n’a pas tardé à voir la meute des critiques sauter sur lui. Plus que jamais menacé, le sélectionneur national était pourtant resté évasif sur son avenir. Sous contrat jusqu’à la fin du mois, l’ancien entraîneur du FC Barcelone avait indiqué qu’il allait s’entretenir avec son président (Luis Rubiales) la semaine prochaine.

«J’ai envie de voir mes proches et mes chiens, être avec eux. À partir de la semaine prochaine, je parlerai avec le président (Luis Rubiales, ndlr). Je ne peux rien dire sur mon futur parce que je n’en sais rien. Ce n’est pas le moment d’en parler. Mon contrat se termine, mais je me sens bien avec le président. Mais je dois penser à ce qui est le meilleur pour la sélection et pour moi-même».

À lire CdM 2022 : Lionel Messi sort enfin du silence

C'est bientôt fini pour Luis Enrique

Sauf que son sort ne devrait pas attendre la semaine prochaine pour être décidé. L’émission El Larguero l’assure : l’Espagne aura un nouveau sélectionneur d’ici demain. Et toujours selon le programme diffusé sur les ondes de la Cadena SER, Luis de la Fuente tiendrait la corde pour succéder à Luis Enrique. Le nom du coach des Espoirs espagnols avait été cité hier parmi les solutions de rechange envisagées.

La suite après cette publicité

AS confirme la tendance en expliquant que la fédération espagnole travaille sur les adieux de son sélectionneur et veut tout régler de la façon la plus classe. Toutefois, le quotidien explique que la piste de la Fuente ne fait pas l’unanimité puisque le directeur sportif de la fédération, José Francisco Molina, préfèrerait Marcelino. Qui l’emportera ? Une chose semble actée : Luis Enrique et la Roja, c’est bientôt terminé.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité