Premier League : Arsenal chute encore face à Brighton

Trois jours après avoir pris l'eau face à Manchester City, Arsenal a de nouveau perdu sur la pelouse d'une vaillante équipe de Brighton (2-1), qui peut remercier Neal Maupay. Les Gunners de Nicolas Pépé, buteur, inquiètent et voient les places européennes s'éloigner alors qu'ils ont probablement perdu leur gardien numéro 1, Bernd Leno, pour le reste de la saison.

Nicolas Pépé buteur face au Brighton d'Yves Bissouma
Nicolas Pépé buteur face au Brighton d'Yves Bissouma ©Maxppp

Après sa lourde et coûteuse (deux blessés, un expulsé) déconvenue mercredi sur la pelouse de Manchester City (0-3) dans le cadre de la 28e journée en retard de la Premier League, Arsenal (9e) se déplaçait dans le Falmer Stadium de Brighton ce samedi après-midi pour le compte de la 30e journée du championnat anglais. Pour leur grand retour à la compétition plus de trois mois après leur dernière rencontre officielle, les Seagulls se présentaient en 4-5-1 avec la présence du capitaine Dunk en défense centrale, celle de Mooy dans l'entrejeu alors que Maupay, le Frenchie, occupait la pointe de l'attaque. Mikel Arteta décidait lui de reconduire son 4-4-2 pour ce match ô combien important pour accrocher une place européenne à l'issue de la saison face à une formation cherchant à se maintenir dans l'élite. Exit Tierney, Willock et Nketiah pour laisser place à Kolasinac, Pépé (17e titularisation en Premier League) et Lacazette, alignés aux côtés de Saka et Aubameyang pour former le quatuor offensif. A noter qu'Holding faisait son retour en charnière centrale aux côtés de Mustafi.

La suite après cette publicité

D'emblée, PEA tentait sa chance pour des Gunners imposant un pressing haut d'une audacieuse bicyclette (1e) avant de voir sa frappe pied gauche à l'entrée de la surface s'envoler dans les travées d'un stade toujours aussi vide en raison du coronavirus (6e). Un baby Gunner très en vue cette année, Saka, était ensuite tout proche d'ouvrir le score d'une frappe de son mauvais pied (droit) s'écrasant sur le haut de la barre d'un Ryan resté sur ses appuis (8e). Après un temps fort de près de 20 minutes, Arsenal ne parvenait pas à conclure et laissait Brighton reprendre le contrôle du ballon et s'installer peu à peu dans sa moitié de terrain. Sans pour autant inquiéter un Leno vigilant. Mais sur un centre venu de la gauche de Saka, encore lui, Lacazette, d'une tête plongeante, était tout proche de donner l'avantage aux siens mais Ryan se couchait parfaitement pour détourner la tentative de l'ancien Lyonnais (31e). Quelques minutes après, un nouveau coup du sort venait toutefois s'abattre sur l'effectif des Londoniens : Bernd Leno, poussé par Maupay dans sa course sur une sortie anodine, se tordait de douleur après une mauvaise réception sur sa jambe droite. Le portier allemand, sérieusement touché au genou et sorti sur civière, était contraint de céder sa place à son remplaçant, Emiliano Martinez (40e) dans les buts des visiteurs.

Neal Maupay crucifie Arsenal

L'Argentin était d'ailleurs testé dans la foulée mais captait parfaitement une lourde frappe de Mooy (42e). Aubameyang aurait pu trouver la faille avant la pause après un superbe une-deux avec Lacazette dans la surface des Seagulls mais c'était sans compter sur le sauvetage de Webster devant le Gabonais (45e+3). Au retour des vestiaires, Aubameyang ne parvenait toujours pas à tromper la vigilance du gardien australien (48e). S'il pensait y parvenir après avoir ajusté Ryan en un contre un sur un excellent service de Saka, la VAR en décidait autrement pour une question de millimètres (53e). De quoi réveiller les locaux. Sur un centre fuyant au second poteau, Maupay, en angle fermé, voyait sa frappe puissante repoussée par un Martinez bien rentré dans son match (56e). Si PEA butait une nouvelle fois sur Ryan (66e), Arsenal ouvrait le score dans cette partie par l'intermédiaire de Nicolas Pépé, auteur d'une somptueuse frappe enroulée pied gauche sur la droite de la surface, sur une offrande de Bukayo Saka (0-1, 68e), passeur décisif pour la 11e fois cette année.

Mais la joie était de courte durée pour les hommes de Mikel Arteta. Sur un corner joué à deux, la tentative de Madjer de Maupay déstabilisait une défense d'Arsenal trop attentiste, qui se faisait alors punir grâce à un Lewis Dunk batailleur profitant d'un cafouillage devant la ligne de but de Martinez (1-1, 75e) pour ramener les deux équipes à égalité. A l'image d'un Aubameyang toujours frustré par Mat Ryan (80e, 82e), les Gunners tentaient d'inverser la tendance en fin de partie. En vain, puisque Neal Maupay, sur une remise sublime d'Alexis Mac Allister, prenait Mustafi de vitesse et trompait Martinez pour offrir les trois points de la victoire aux hommes de Graham Potter à la dernière seconde (2-1, 90e+5). Avec cette nouvelle défaite, Arsenal (9e, 41 points) manque l'opportunité de passer devant Tottenham au classement et reste à distance de la 4e place de Chelsea (48 points), qui jouera face à Aston Villa ce dimanche. De son côté, Brighton (15e, 32 points) enregistre un succès important dans sa quête du maintien dans cette Premier League qui réserve encore son lot de surprises en cette fin d'exercice 2019-2020.

Retrouvez le classement de la Premier League

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires