Serie A : Josip Ilicic porte l'Atalanta, Gianluca Scamacca ne suffit pas à Sassuolo

Josip Ilicic a débloqué son compteur avec l'Atalanta contre Empoli
Josip Ilicic a débloqué son compteur avec l'Atalanta contre Empoli ©Maxppp

L'Atalanta fêtait ses 114 ans d'existence le jour d'un déplacement à Empoli. Après avoir perdu des plumes face au deux équipes de Milan avant la trêve internationale, la Dea n'a pas manqué son voyage chez le champion en titre de Serie B. Il n'avait pas marqué depuis le début de saison. Ses trois buts avec la sélection slovène contre Malte et la Russie ont débloqué Josip Ilicic, qui s'est offert un doublé en un quart d'heure (11e, 26e). Federico Di Francesco a réduit l'écart au score avant que le malheureux Mattia Viti ne vienne tromper son gardien et ne porte le score à 3-1 en faveur de l'Atalanta. Josip Ilicic a manqué le triplé sur penalty et laissé sa place à Ruslan Malinovsky dans la foulée. Duvan Zapata a terminé le travail (1-4, 89e). Les troupes de Gian Piero Gasperini sont sixièmes, Empoli est douzième.

La suite après cette publicité

Le Genoa anéantit les efforts de Scamacca

Il avait disputé des bribes de chaque rencontre de l'US Sassuolo cette saison. Gianluca Scamacca, 22 ans, était titulaire pour la première fois chez les Neroverdi, en déplacement sur la pelouse du Genoa d'Abdoulaye Touré, cet après-midi. Le néo-international italien, passé par les centres de formation de la Lazio, de la Roma et du PSV, en a lui aussi profité pour s'offrir un doublé... en trois minutes. Après s'être vu refuser un but (10e), il a trompé la vigilance de Salvatore Sirigu (17e), avant de récidiver, sur un service de Jeremy Toljan (20e). Mattia Destro a réduit l'écart au score (27e), avant d'être privé d'un doublé et du but égalisateur (30e). En toute fin de match, alors que à la bande à Maxime Lopez pensait tenir un précieux succès, le défenseur mexicain Johan Vasquez, 22 ans, est venu égaliser pour sa première apparition (2-2, 90e). Miraculé, le Genoa sort de la zone rouge.

L'Udinese accroche le nul à dix contre onze

Dans le même temps, le duel de milieu de tableau entre l'Udinese de Jean-Victor Makengo et le Bologne FC d'Adama Soumaoro a vu l'Argentin Roberto Pereyra perdre les pédales dans le premier acte. Averti une première fois (23e), il a écopé d'un deuxième carton jaune quinze minutes plus tard (38e), et compliqué les affaires du club d'Udine. Dans le deuxième acte, le troisième but en trois matches de l'international gambien Musa Barrow, 22 ans, a bien lancé Bologne (0-1, 67e). Mais en infériorité numérique, l'Udinese est parvenu à égaliser par Beto (1-1, 82e). L'ancien Rennais Brandon Soppy a lui disputé les cinq dernières minutes, mais plus rien n'a changé. Bologne est 8e, l'Udinese 11e.

Le classement de Serie A

Plus d'infos

Commentaires