Les débuts fracassants de Luis Suarez avec l'Atlético de Madrid

Viré comme un malpropre du FC Barcelone, Luis Suarez faisait ses grands débuts avec l'Atlético contre Granada ce dimanche. Entré après l'heure de jeu, il a inscrit deux buts et offert une passe décisive.

Luis Suarez pouce levé, tel un empereur romain, lors d'Atlético Madrid-Granada
Luis Suarez pouce levé, tel un empereur romain, lors d'Atlético Madrid-Granada ©Maxppp
La suite après cette publicité

On avait quitté un Luis Suarez triste et surtout en colère. En effet, cet été, le FC Barcelone a changé d'entraîneur et c'est Ronald Koeman qui a pris la suite de Quique Setién. El Pistolero n'avait même pas eu le temps de faire connaissance avec son nouveau coach qu'il recevait déjà un coup de téléphone du Néerlandais, lui annonçant qu'il ne figurait pas dans ses plans pour la saison qui arrivait.

Ni une, ni deux, l'Uruguayen tentait de se trouver un nouveau point de chute. Longtemps, on a pensé que c'est la Juventus Turin qui allait récupérer le joueur, mais c'est finalement l'Atlético de Madrid de Diego Simeone qui faisait l'affaire contre une somme de six millions d'euros. Déjà dans le groupe pour la rencontre de ce dimanche contre Granada mais assis sur le banc au coup d'envoi, il a pu voir les siens ouvrir le score et marquer des buts.

Une passe décisive, deux buts

Après l'heure de jeu, à la 69e minute très exactement, El Cholo décidait de l'envoyer fouler la pelouse pour ses premières minutes sous sa nouvelle tunique. Diego Costa out, Luis Suarez in. Il n'aura fallu que trois petites minutes à l'ancien Barcelonais pour être décisif. El Pistolero déviait de manière absolument somptueuse une passe pour envoyer sur orbite Marcos Llorente. Mais il ne s'est pas arrêté en si bon chemin.

À la 85e minute, il allait débloquer son compteur. Marcos Llorente, cette fois dans le rôle du passeur, envoyait un amour de centre au second poteau que Luis Suarez reprenait de la tête, trouvant le filet opposé. Mais pour que la fête soit réussie, il lui fallait bien inscrire un doublé, n'est-ce pas ? Aussitôt dit, aussitôt fait. Dans le temps additionnel, un de ses coéquipiers remettait en retrait pour l'Uruguayen, qui frappait en première intention et trouvait poteau. Le cuir lui revenait dessus et il croisait parfaitement sa frappe (90e +3).

Une prestation spectaculaire, qui a fait le bonheur de son coéquipier Diego Costa, qui demeurait interrogatif sur un point : « Suarez est très bon. Nous avons maintenant Luis de notre côté, et je ne comprends pas comment le Barça l’a laissé partir. Il va nous aider à marquer des buts sur le terrain, grâce à son esprit guerrier et son désir de gagner des titres ». Il semble bien loin d'être fini, comme certains pouvaient le penser. Du côté de Barcelone, on doit déjà le regretter. Pour le plaisir d'El Cholo.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires