LdC : le PSG accroché par Benfica malgré un très grand Donnarumma

Lionel Messi face à Benfica
Lionel Messi face à Benfica ©Maxppp
La suite après cette publicité

Après la trêve de fin septembre, le PSG était de retour en Ligue des Champions ce mercredi soir face à Benfica à Lisbonne. L'occasion pour Christophe Galtier d'aligner son équipe type et évidemment le trio Messi, Neymar et Mbappé devant. En l'absence de Kimpembe, Danilo était encore aligné en défense centrale. Du côté de Benfica, pas de Draxler sur le banc, mais une belle ligne offensive avec Neres, Ramos et Rafa Silva. De quoi mettre en difficulté le PSG dans ce match. Et c'est précisément ce qu'il s'est passé dans cette rencontre. C'est d'abord Gonçalo Ramos qui partait seul face au but. Heureusement pour le PSG, il butait sur un excellent Gianluigi Donnarumma (7e). Le gardien italien, en feu, repoussait aussi miraculeusement une frappe de Neres (18e) et permettait à Paris de ne pas sombrer totalement dans un match où l'équipe semblait perdue. Mais comme souvent maintenant, le talent du trio offensif faisait tout de même la différence. Sur la première attaque parisienne, Mbappé remisait astucieusement sur Neymar qui décalait Messi qui envoyait une merveille de frappe enroulée dans la lucarne adverse (1-0, 22e). Un but qui donnait confiance aux Parisiens pendant quelques minutes seulement car Benfica continuait de mettre la pression mais continuait aussi de buter sur un Donnarumma XXL (37e). Finalement, la logique finissait par être respectée, car juste avant la pause, les Lisboètes égalisaient. Après un centre fuyant, Danilo déviait le ballon dans ses propres cages (1-1, 43e).

Au retour des vestiaires, les hommes de Christophe Galtier revenaient avec un bien meilleur visage. Plus tranchant, plus présent dans les duels, le PSG dominait une équipe de Benfica en difficulté. Les Parisiens ne passaient d'ailleurs pas loin de prendre l'avantage. Par deux fois Hakimi butait sur le gardien adverse (49e, 61e) alors que Neymar voyait son ciseau toucher la barre (49e) et Mbappé son tir repoussé par Vlachodimos (69e). De l'autre côté, Benfica n'arrêtait pas d'attaquer pour autant, au contraire. Avec les espaces en fin de match, Rafa Silva ratait de peu un but splendide. Après une percée depuis le milieu de terrain, l'attaquant portugais éliminait trois Parisiens mais trouvait sur son chemin encore une fois un Donnarumma exceptionnel et qui maintenait clairement son équipe dans ce match (81e). Dans les dernières minutes, le PSG poussait pour arracher une victoire... En vain. Les deux équipes se partagent les points. Le PSG reste donc leader de son groupe mais à égalité de points avec Benfica qui confirme son bon début de campagne européenne.

Plus d'infos

Commentaires