Adriano se souvient de son premier but avec l'Inter

Adriano lors d'un retour à San Siro en 2016
Adriano lors d'un retour à San Siro en 2016 ©Maxppp
La suite après cette publicité

Pour The Players' Tribune, Adriano (39 ans) est revenu en long en large et en travers sur les moments forts de sa carrière. Le Brésilien s'est notamment rappelé de son premier but avec l'Inter, le 14 août 2001, en amical face au Real Madrid (1-2), quelques jours après son arrivée, alors qu'il n'avait que 19 ans. *«Je me rappelle, je venais d’arriver en Italie et je ne savais pas vraiment ce qui m’arrivait. Je regardais ces gars-là, Seedorf, Ronaldo, Zanetti, Toldo, putain. J’étais émerveillé. Seedorf se baladait dans le vestiaire, torse nu, avec ses 7% de masse graisseuse ce fils de p** ! Tu ne peux que respecter», s'est-il souvenu avant de raconter.

*«Je n’oublierai jamais mon premier match, contre le Real Madrid, un amical au Santiago Bernabeu. Je suis entré en jeu. Peu après, je subis une faute devant la surface et j’ai pris le ballon pour tirer le coup franc. Soudain, devinez qui vient derrière moi pour me dire : "non, non, non, c’est moi qui vais tirer". (Marco) Materazzi, un central de cette taille-là, avec lui, tu prends des coups ! Je ne comprenais pas bien ce qu’il disait, parce que je ne parlais pas encore bien italien. Mais j’ai compris que quelque chose le dérangeait. Il voulait prendre le ballon. Mais Seedorf est arrivé et lui a dit : " non, c’est Adriano qui va tirer ! " Personne ne touche à Seedorf. Materazzi s’est reculé. Mais ce qui est drôle, c’est que si vous regardez la vidéo, vous verrez Materazzi les mains sur les hanches, en train de se dire : "ce fils de p** va envoyer le ballon en dehors du stade !" Les gens me demandent toujours comment j’ai marqué ce but. Comment j’ai pu mettre autant de force. Je leur réponds : " les gars, je ne sais pas ! J’ai tiré du gauche et Dieu a fait le reste ". Boom. Dans la lucarne de Casillas. Je n’arrive pas à réellement l’expliquer. C’est juste arrivé. Cela a marqué le début de mon histoire d’amour avec l’Inter. Jusqu’à aujourd’hui, l’Inter est mon club», a-t-il conté. Légende.

Plus d'infos

Commentaires