Mercato : les Titis, l'autre casse-tête du PSG

Alors que plusieurs éléments du groupe professionnel sont poussés vers la sorties, certains jeunes joueurs du PSG se posent des questions et envisagent de s'en aller.

Christophe Galtier avec le PSG face aux Kawasaki Frontale, en amical
Christophe Galtier avec le PSG face aux Kawasaki Frontale, en amical ©Maxppp
La suite après cette publicité

Un dégraissage difficile. Cet été, le Paris Saint-Germain veut se séparer de plusieurs joueurs. Thilo Kehrer, Abdou Diallo, Mauro Icardi, Layvin Kurzawa, Ander Herrera, Leandro Paredes ou encore Rafinha sont invités à s'en aller le plus vite possible. Mais pour le moment, le club de la capitale galère à se débarrasser de ses indésirables. Un terme que n'aime pas employer Christophe Galtier. Et pourtant, ces éléments sont bien poussés vers la sortie depuis plusieurs semaines déjà.

Cinq jeunes dans le Groupe Elite

L'objectif du club de la capitale est de réduire le groupe en quantité, histoire de récupérer des liquidités, alléger la masse salariale et faire de la place pour de jeunes talents made in PSG par la même occasion. Hier, les champions de France ont d'ailleurs annoncé sur leur site officiel la création d'un Groupe Elite au sein de son effectif professionnel. Cinq Titis y figurent, eux qui vont donc s'entraîner avec les pros voire même jouer.

On retrouve ainsi Warren Zaïre-Emery (16 ans), entré en jeu face à Clermont le week-end dernier, Lucas Lavallée (19 ans), El Chadaille Bitshiabu (17 ans), Ayman Kari (17 ans) et Ismaël Gharbi (18 ans). D'autres n'ont pas eu la chance d'y être inclus. Et d'après Le Parisien, certains jeunes issus de la formation vivent très mal cette situation. Le quotidien parle d'une certaine "amertume" et d'un "sentiment d'abandon".

Plusieurs Titis se sentent abandonnés

Parmi les joueurs dans ce cas, Le Parisien cite d'anciens U19 comme Édouard Michut. Alors que son entourage avait pointé du doigt le fait que Paris ne fasse pas assez confiance aux jeunes, le joueur, qui ne s'était pas présenté à un rendez-vous avec Luis Campos, avait été rappelé à l'ordre. Le PSG ne voit donc pas son départ d'un mauvais oeil. Cet été, le Celtic a tenté le coup pour lui, alors que son prix a été fixé à 6 M€.

Sékou Yansané, qui partirait vers l'étranger, et Djeidi Gassama, que le PSG souhaiterait faire prolonger puis prêter, sont aussi cités par le quotidien. Concernant Gassama, une douzaine de clubs se sont penchés sur son cas cet été comme révélé sur notre site. Il y a notamment l'Eintracht Franfort. Plusieurs départs sont donc encore prévoir chez les jeunes cet été, car certains sont partis comme Daouda Weidmann (Torino) et Thierno Baldé (Troyes). Souhaitant jouer la carte jeunes et trouver le nouveau Mbappé comme l'a avoué le président Nasser Al-Khelaïfi, le PSG a encore du pain sur la planche pour faire la part belle aux Titis.

Plus d'infos

Commentaires