Ligue 1 : Lens s’impose sur la plus petite des marges contre Clermont

Par Chemssdine Belgacem
3 min.
Florian Sotoca avec le RC Lens @Maxppp

Poussif, le RC Lens l’a emporté timidement face à la lanterne rouge Clermont (1-0) dans le cadre de la 30e journée de Ligue 1, ce samedi. Néanmoins, l’essentiel a été réalisé par les hommes de Franck Haise, à savoir renouer avec les trois points pour entretenir le rêve européen. En face, le club auvergnat se dirige tout droit vers la Ligue 2.

Oui, le RC Lens est moins brillant que la saison passée. Ayant placé la barre tellement haut lors de la dernière cuvée, il était logiquement difficile de rééditer telle performance malgré un mercato estival ambitieux. Mais voilà, à quelques encablures de la fin de saison, les Sang et Or ont besoin d’engranger un maximum de points pour pérenniser la place du club sur la scène continentale. Pour ce faire, les Lensois se devaient de l’emporter ce samedi soir à domicile face à Clermont. Mal en point cette saison, les Auvergnats sont bons derniers de Ligue 1 et semblent condamnés à une descente en Ligue 2 à l’issue de la saison. Une victoire de prestige ce soir pouvait pourtant remettre de l’espoir dans les têtes clermontoises.

La suite après cette publicité

Mais finalement, il n’y a pas eu réellement match entre les deux équipes ce soir. En fait, les éventuels bonnes ambitions des hommes de Pascal Gastien ont été douchés d’entrée par l’opportunisme de Neil El Aynaoui qui est passé devant Matsima pour aller chercher un penalty au bout de 29 secondes de jeu. Serein dans l’exercice, Florian Sotoca n’a pas tremblé et a parfaitement lancer la soirée lensoise (1-0, 2e). Plus incisifs que leurs adversaires, les hommes de Franck Haise ont alors cherché à vite se mettre à l’abri. Et c’est finalement là que les coéquipiers d’Elye Wahi ont eu le plus de mal ce soir.

À lire Angers en passe de finaliser l’arrivée de Jim Allevinah

Manque de réalisme et buts refusés ont frustré le RC Lens

En effet, à l’instar de l’ancien Montpelliérain, le RC Lens a été trop maladroit ce samedi soir. L’attaquant de 21 ans s’est illustré en manquant le but du break au quart d’heure de jeu à cause d’un plat du pied trop imprécis (16e). Quelques minutes plus tard, c’est Angelo Fulgini qui s’est trop précipité face à Mory Diaw (21e). La malchance et le manque de réussite ont également contrecarré les plans offensifs des pensionnaires du stade Bollaert. Pour illustrer cela, il n’y a qu’à voir le poteau qui s’est opposé à la tentative de Sotoca (37e) ou la grosse parade de Mory Diaw devant Elye Wahi au retour des vestiaires (46e).

La suite après cette publicité

Classement général Ligue 1 Uber Eats

# Équipe Pts J DIF G N D BP BC
1 PSG PSG 76 34 48 22 10 2 81 33
2 Monaco Monaco 67 34 26 20 7 7 68 42
3 Brest Brest 61 34 19 17 10 7 53 34
4 Lille Lille 59 34 18 16 11 7 52 34
5 Nice Nice 55 34 11 15 10 9 40 29
6 Lyon Lyon 53 34 -6 16 5 13 49 55
7 Lens Lens 51 34 8 14 9 11 45 37
8 Marseille Marseille 50 34 11 13 11 10 52 41
Voir le classement complet

Et même quand Lens a trouvé le fond des filets, c’est la VAR qui a privé les Sang et Or d’un avantage plus large au score sur les buts refusés de Facundo Medina (61e) et El Aynaoui (67e). Tandis que Wahi n’y arrivait toujours pas (63e, 71e), ce qui lui a valu des sifflets soutenus de Bollaert à sa sortie, Grejohn Kyei était proche d’arracher le nul pour le CF63 qui a montré du mieux au retour des vestiaires (76e). Et sur un ultime poteau trouvé par Florian Sotoca (89e), le RC Lens a donc dû se contenter d’un succès sur la plus petite des marges. Tandis que Lens consolide sa sixième place avec ce succès précieux qui lui permet également de rester au contact de Nice, Clermont se rapproche de plus en plus d’une relégation qui lui pend au nez en s’enfonçant au dernier rang.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité