Premier League : Chelsea torpille Norwich et conforte sa place de leader

Dans le cadre de la 9ème journée de Premier League, Chelsea, leader, a respecté son rang en écrasant sans forcer une bien faible formation de Norwich (7-0), lanterne rouge, réduite à 10 en seconde période. Les Blues, privés de Romelu Lukaku et Timo Werner en attaque, ont prouvé qu'ils avaient de la ressource alors que Mason Mount (triplé, passeur décisif) a brillé.

Mason Mount célèbre un but avec Chelsea contre Norwich
Mason Mount célèbre un but avec Chelsea contre Norwich ©Maxppp

Sept classes d'écart. La marche était bien trop haute pour Norwich, lanterne rouge de Premier League, sur la pelouse de Chelsea, leader. Somme toute logique, les champions d'Europe en titre se sont imposés à Stamford Bridge (7-0) ce samedi, dans le cadre de la 9ème journée du championnat anglais. Quelques interrogations flottaient pourtant autour des Blues, privés de Romelu Lukaku et de Timo Werner. Les hommes de Thomas Tuchel, qui a eu raison de faire confiance à un trio offensif Hudon-Odoi-Mount-Havertz, ont en tout cas rappelé à certains qu'ils disposent d'un effectif conséquent taillé pour pallier ces imprévus, même si l'opposition du jour est à prendre en compte dans l'équation.

La suite après cette publicité

Si les visiteurs affichaient un visage assez décomplexé au cours des premières secondes de cette partie rythmée et plaisante à suivre, les Londoniens ont vite déplumé les Canaries. La faute notamment aux deux premiers éléments offensifs cités précédemment, qui ont rapidement mis Chelsea sur de bons rails. Après une déviation subtile de Jorginho, Mason Mount a catapulté une frappe croisée au fond des filets d'un Tim Krul impuissant (1-0, 7e). Puis Hudson-Odoi est venu conclure avec sang-froid une merveille de passe dans l'intervalle en profondeur signée Mateo Kovačić pour faire le break (2-0, 18e).

Revivez le film de la rencontre grâce à notre live commenté

Les Canaries voient rouge, Mount voit triple

Incapable de réagir face à des Blues déroulant tranquillement, si ce n'est sur une frappe sur une frappe non-cadrée d'Ozan Kabak (37e), Norwich coulait même avant la pause. Parfaitement servi par Mount, Reece James venait participer à la fête d'un joli piqué devant Krul (3-0, 41e). À l'image d'un Antonio Rüdiger très haut, donnant la sensation d'être partout sur le terrain et multipliant les tentatives lointaines (5e, 24e, 32e), les joueurs de Thomas Tuchel étouffaient sans forcer ceux de Daniel Farke, impuissant sur son banc de touche et toujours à la recherche de son premier succès de la saison.

Les 2 changements opérés par le technicien allemand des Jaunes à la pause, avec notamment la sortie de l'ancien Niçois Pierre Lees-Melou, n'ont pas vraiment arrangé les affaires des Canaries. Dans un rythme moins élevé, où Édouard Mendy a tout de même rattrapé une erreur de son latéral gauche (54e), Ben Chilwell est venu alourdir le score au tableau d'affichage à la conclusion d'une action à montrer dans les écoles de foot (4-0, 57e). Comme si l'après-midi n'était pas assez cauchemardesque, Tim Krul a commis une petite faute de main sur un centre fort de Callum Hudson-Odoi dévié au premier poteau par le malheureux Max Aarons (5-0, 63e), juste avant que Ben Gibson ne soit expulsé par Andy Medley pour un 2ème jaune (65e).

Si le portier néerlandais a mis en échec Ruben Loftus-Cheek (79e), Ross Barkley ou encore Hakim Ziyech (80e), il était contraint de s'incliner sur un penalty, obtenu par Rüdiger pour une main de Mathias Normann, transformé par Mount (6-0, 85e). Et ce alors qu'il avait stoppé le premier essai de l'Anglais mais qu'il n'avait plus les deux pieds sur sa ligne au moment de la frappe, ce qui n'a pas échappé à la VAR. Pour mettre un point final à ce récital collectif, Loftus-Cheek a permis à Mount de s'offrir un triplé (7-0, 90e+1). Grâce à ce large succès, le 3ème de rang en Premier League, Chelsea conserve son trône de leader et va pouvoir regarder bien sereinement le derby d'Angleterre entre Manchester United et Liverpool ce dimanche (17h30). Norwich (20ème, 2 points) reste au fond du trou et confirme son statut de pire attaque du championnat en ne faisant pas trembler les filets adverses pour la 4ème fois d'affilée en championnat.

Retrouvez le classement de la Premier League

Plus d'infos

Commentaires