PSG-Bayern : Colin Dagba a répondu présent

Attendu au tournant et ciblé par le Bayern Munich, Colin Dagba a fait mieux que résister face à Kingsley Coman. Le latéral droit formé au PSG s'en est sorti avec les honneurs, récoltant les louanges de son entraîneur et de son capitaine.

Colin Dagba dans son duel avec Kingsley Coman
Colin Dagba dans son duel avec Kingsley Coman ©Maxppp
La suite après cette publicité

Alessandro Florenzi ? Indisponible car positif à la Covid. Thilo Kehrer ? Pas vraiment une garantie défensive depuis plusieurs mois maintenant et un moral qui paraît touché par la direction prise par son aventure parisienne. Alors, pour l'aller comme pour le retour, Mauricio Pochettino a choisi Colin Dagba pour démarrer les deux matches face au Bayern Munich. Clairement pas un cadeau au regard du style de jeu du club allemand, qui passe beaucoup par les ailes, et de l'identité de ses ailiers, avec Coman et Sané. Kingsley Coman avait beaucoup fait souffrir le jeune latéral droit lors de la première manche. Et le plan du Bayern était visiblement d'insister prioritairement sur ce côté au Parc des Princes.

Mais très vite, on a pu constater que Dagba (22 ans) était dans de meilleures dispositions. Il a donné l'impression de mieux lire les feintes de son adversaire direct, l'empêchant parfois de prendre de la vitesse, le poussant à privilégier la passe latérale à de nombreuses occasions. Bien sûr, l'international Espoirs s'est parfois fait prendre de vitesse, mais il n'a jamais lâché, et surtout jamais craqué en commettant une faute dans sa surface. Si ses premiers ballons ont été trop vite rendus à l'adversaire, il s'est bien repris, ne cédant pas à la panique, prenant le temps, d'un crochet, d'une feinte (qu'il utilise souvent), de se réorienter ou d'éliminer un adversaire.

Les jolis mots de Kimpembe

Au final, il a livré une prestation aboutie, probablement son match référence à titre individuel à un tel niveau de compétition et d'adversité. « Il a fait un grand match, face à un grand joueur », a jugé Pochettino, qui pourra se féliciter de son choix. Mais les mots les plus forts sont venus de Presnel Kimpembe, autre titi du club parisien.

« Avec Dagba, pour moi, c'est fort d'avoir des titis sur le terrain. Ça montre qu'il y a l'âme du club et les valeurs du club. Colin a montré qu'il était capable. Je suis très fier de lui. Il a sorti le match qu'il fallait. Je tiens à féliciter Colin parce qu'il était vraiment dedans ! », a lancé le capitaine du soir sur RMC Sport. Des paroles qui donneront du courage au latéral droit, qui va devoir batailler, et progresser, encore, pour devenir une option sur le long terme dans son club formateur.

Plus d'infos

Commentaires