FC Barcelone : João Félix a réglé ses comptes avec l’Atlético de Madrid !

Par Josué Cassé
3 min.
João Félix sous le maillot du Barça. @Maxppp

Seul buteur lors de la victoire (1-0) du FC Barcelone face à l’Atlético de Madrid, dimanche soir en clôture de la 15e journée de Liga, João Félix n’a pas manqué ses retrouvailles avec les Colchoneros. Prêté par le club madrilène, le Portugais de 24 ans, qui s’était fendu d’une déclaration osée en marge de ce choc au sommet, a ainsi marqué les esprits.

Joindre les actes à la parole. Quelques heures avant le choc au sommet de la 15e journée de Liga opposant le FC Barcelone à l’Atlético de Madrid, João Félix (24 ans) n’avait pas manqué de faire parler de lui. Moqueur, l’international portugais (35 sélections, 7 buts), prêté par les Colchoneros au FCB, avait ainsi allumé la timidité offensive de son ancien club : «bien sûr, je préfère ce style à Barcelone, moi et tous les joueurs. Si vous demandez à chaque joueur, si vous demandez également aux joueurs de l’Atlético, ils préféreraient jouer plus de temps en attaque, c’est sûr. S’ils ne répondent pas à cette question, ils mentent. Bien sûr, chaque joueur veut attaquer, avoir le ballon et marquer des buts». Une manière de lancer les hostilités pour celui qui voit son avenir régulièrement discuté ces dernières semaines.

La suite après cette publicité

Bien décidé à marquer de son empreinte cette rencontre aussi attendue par les supporters que spéciale pour l’intéressé, le numéro 14 des Blaugranas donnait finalement la victoire aux siens d’un subtil ballon piqué peu avant la demi-heure de jeu (28e). Unique buteur lors de ce rendez-vous, le natif de Viseu se faisait également remarquer en célébrant avec engouement sa 5e réalisation de la saison. Debout sur les panneaux publicitaires, les bras en croix face aux tribunes clairsemées du stade olympique de Montjuic, l’ex-joueur de Chelsea exultait, permettant par ailleurs aux Blaugranas de remonter sur la troisième marche du podium en championnat.

À lire FC Barcelone : Vitor Roque est porté disparu !

João Félix n’avait aucune pitié !

Interrogé quelques minutes après la rencontre, Félix, qui s’est notamment pris la tête avec un certain José Maria Gimenez, n’exprimait alors aucun remord à propos de sa célébration. «C’était une célébration spontanée. On est dans le feu de l’action et c’était comme un soulagement après l’été que j’ai vécu. Seuls mes proches savent comment je l’ai vécu», avouait ainsi le droitier d’1m81, revanchard après un été agité. Dans la foulée, le Portugais confiait également que ses retrouvailles victorieuses avec les Matelassiers n’étaient pas «un jour spécial», même s’il a pu échanger avec ses anciens coéquipiers, tout du moins ceux avec qui le courant passe bien. À noter cependant que le facteur X du Barça n’a pas croisé la route de Diego Simeone, son ancien entraîneur. Ce dernier n’a, d’ailleurs, pas souhaité évoquer le cas du Portugais. «Je ne parle pas des joueurs de l’autre équipe», a simplement rétorqué l’Argentin en réponse à une question sur l’attaquant.

La suite après cette publicité

Si cette sortie lapidaire confirme, une fois de plus, les relations glaciales entre João Félix et la direction madrilène, le FC Barcelone compte désormais en profiter pour conserver son nouveau protégé. Dernièrement, Sport rapportait, à ce titre, que les Culers, actuellement dans l’incapacité de lâcher 65 millions sur le Portugais, espéraient prolonger d’une saison le prêt de Félix, tout en incluant une option d’achat obligatoire. Une opération qui permettrait alors au Barça de poursuivre l’aventure avec sa star, tout en préservant sa santé financière. Le média espagnol précisait, en ce sens, que la direction catalane misait sur le climat délétère régnant entre les différentes parties pour négocier à la baisse l’option d’achat évoquée précédemment.

En attendant de connaître le dénouement autour du futur de João Félix, le président des Colchoneros, Enrique Cerezo, a lui laissé toutes les options ouvertes : «João (Felix) a rejoint le Barça en prêt, il y joue et c’est l’un des meilleurs joueurs d’Europe. Si l’année prochaine le Barça ne veut pas le garder, il reviendra à l’Atléti. C’est très simple, non ?», déclarait en ce sens le dirigeant madrilène. De son côté, le Portugais n’a jamais caché son intention de poursuivre dans les rangs barcelonais, en témoigne sa sortie récente au micro de Movistar+. «Je suis heureux ici. Si je reste, très bien, ma famille va très bien et nous verrons ce qui se passera à l’avenir». Précieux depuis son arrivée en Catalogne, João Félix a, quoi qu’il en soit, marqué de nouveaux points aux yeux de la direction catalane…

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité