Joao Felix a tranché entre le Barça et l’Atlético de Madrid !

Par Chemssdine Belgacem - Josué Cassé
2 min.
João Félix sous le maillot du Barça. @Maxppp

Interviewé par la Movistar, Joao Félix s’est fendu d’une déclaration osée ce vendredi. Alors qu’il appartient encore à l’Atlético de Madrid, le joueur prêté au FC Barcelone, qui a les faveurs de son cœur, a attaqué la fébrilité offensive des Colchoneros.

Dans un entretien accordé à Movistar+, João Félix, actuellement prêté par l’Atlético de Madrid au FC Barcelone, s’est (enfin) confié sur son avenir. Si l’international de la Seleçao das Quinas (35 sélections, 7 buts) a profité de l’occasion pour envoyer un message à un certain Antoine Griezmann, il en a, en effet, également dit plus sur son futur à l’heure où Mundo Deportivo affirme que les Blaugranas ont passé la vitesse supérieure pour conserver l’attaquant portugais.

La suite après cette publicité

«Je suis heureux ici. Si je reste, très bien, ma famille va très bien et nous verrons ce qui se passera à l’avenir», a ainsi assuré celui qui totalise 4 buts et 3 passes décisives en 16 matches toutes compétitions confondues depuis le début de la saison. Une sortie sans équivoque et de bon augure pour le Barça, déterminé à l’idée de garder son numéro 14 au-delà de son prêt. Reste désormais à trouver un terrain d’entente avec les Colchoneros. Pour essayer de faciliter la quête d’un accord, le Portugais a donc une autre idée derrière la tête comme laisse à le penser le reste de son interview pour la télévision ibérique.

À lire Barça : les détails de l’opération Mika Mármol

Joao Félix sort la sulfateuse sur le jeu de l’Atlético de Madrid

En effet, alors qu’il l’était déjà cet été, l’ancien du SL Benfica semble vouloir se rendre totalement indésirable à Madrid lors de son retour de prêt l’été prochain. C’est en tout cas ce que laisse à penser sa sortie lunaire de ce vendredi. Moqueur, l’attaquant polyvalent a allumé la timidité offensive de son ancien club : «Bien sûr, je préfère ce style à Barcelone, moi et tous les joueurs. Si vous demandez à chaque joueur, si vous demandez également aux joueurs de l’Atlético, ils préféreraient jouer plus de temps en attaque, c’est sûr. S’ils ne répondent pas à cette question, ils mentent. Bien sûr, chaque joueur veut attaquer, avoir le ballon et marquer des buts.»

La suite après cette publicité

Alors qu’il a sorti sa punchline qui devrait faire grand bruit dans la capitale, l’attaquant de 23 ans, auteur de 4 buts cette saison avec le Barça, a calmé le jeu affirmant que de rejouer contre ses anciens coéquipiers ce dimanche (21h) sera un moment spécial : «C’est un match spécial pour moi. L’Atlético a été ma maison ces quatre dernières années, alors bien sûr, je suis parti avec de bons moments là-bas. C’est toujours spécial de jouer contre mes anciens coéquipiers. Ce sera bien de les revoir et de voir comment nous jouons contre eux.» Une chose est sûre, le rendez-vous risque d’être pris très au sérieux par les Matelassiers qui n’ont pas dû être très enjoués en entendant les propos de leur ancien camarade…

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité