Atlético de Madrid : la soirée mitigée d'Antoine Griezmann

L'attaquant tricolore a inscrit le troisième but de l'Atlético de Madrid lundi contre Getafe, mettant fin à une longue disette. De quoi se réjouir en vue de cette nouvelle saison ? Oui, et non.

Antoine Griezmann sur le banc
Antoine Griezmann sur le banc ©Maxppp
La suite après cette publicité

Les supporters de l'Atlético de Madrid se sont réveillés avec le sourire ce mardi matin. Lundi soir, leur équipe s'est imposée sur le score de 3-0 sur la pelouse de Getafe, démarrant cette nouvelle saison de Liga de la meilleure des manières. Et ils sont nombreux à avoir brillé, à l'image d'Alvaro Morata, auteur d'un doublé, ou de João Félix, à l'œuvre sur plusieurs actions de grande classe.

Entré en deuxième période, Antoine Griezmann a disputé une grosse demi-heure, et a même fait trembler les filets après un service du Portugais. Son deuxième but en 2022, lui qui n'avait plus marqué depuis le 6 janvier dernier en Coupe du Roi. Son dernier but en Liga remontait même au 28 novembre 2021, face à Cadiz. De quoi inviter à l'optimisme ?

Une concurrence énorme

Pas forcément. Ce matin, dans les résumés des médias espagnols, il n'y en a que pour Morata et Félix. Les deux hommes, en plus d'avoir brillé sur le plan individuel, ont affiché une entente exceptionnelle, confirmant les bonnes sensations déjà montrées lors de la présaison. La victime de tout ça ? Antoine Griezmann, forcément, qui arrive en plus sur une dynamique bien moins positive.

Sachant qu'en plus de ça, en dehors des deux joueurs cités ci-dessus, il y a d'autres éléments comme Matheus Cunha ou Angel Correa qui ont plus performé que le Français ces derniers mois. Ce dernier compte sur la confiance de Simeone, qui a poussé pour que son club ne s'en sépare pas, et ne baisse pas les bras selon Marca. La solution ? Jouer un peu plus bas sur le terrain, comme hier chez les voisins de Getafe. Mais une chose est sûre selon les médias ibériques : actuellement, Griezmann est remplaçant dans l'esprit de l'Argentin.

Plus d'infos

Commentaires