PSG : les premiers mots de Lucas Hernandez

Par Aurélien Macedo
4 min.
PSG : les premiers mots de Lucas Hernandez @Maxppp

Nouvelle recrue estivale du Paris Saint-Germain, Lucas Hernandez vient renforcer un secteur défensif qui aura fait défaut l’an dernier. Arrivé en grande pompe, l’ancien défenseur central du Bayern Munich s’est livré sur son arrivée au Paris Saint-Germain.

«C’est fait, je suis parisien» voici comment après un long teaser d’une heure, Lucas Hernandez a annoncé sa signature au Paris Saint-Germain. Le défenseur central international français de 27 ans s’est engagé pour les cinq prochaines saisons avec le club parisien en provenance du Bayern Munich dans le cadre d’un transfert légèrement inférieur à 50 millions d’euros. Se distinguant déjà par un geste d’amour en direction du club francilien, Lucas Hernandez est revenu sur le site du club parisien sur son transfert et son arrivée du côté de la capitale française : «je suis très content, c’est quelque chose que je cherchais depuis un moment et finalement cela s’est réalisé. Rejoindre ce club avec cette ambition c’est quelque chose que je cherchais depuis un moment, c’est le grand jour et je suis heureux d’être ici.»

La suite après cette publicité

Ambitieux et voulant apporter sa pierre à l’édifice, le défenseur central de 27 ans est conscient de la pression mais n’est pas inquiété, lui qui a déjà connu cela avec l’Atlético de Madrid et le Bayern Munich. Il n’hésitera d’ailleurs pas à se sacrifier pour l’équipe : «je rejoins un très grand club avec des très grands joueurs. Je suis encore jeune, je peux encore apprendre mais surtout pour gagner le plus de titres possibles. Ma motivation c’est ça, c’est les titres. Je joue pour gagner et je suis ici pour tout gagner. Je suis là pour apporter au maximum à l’équipe. C’est vrai qu’à tout moment si le coach me demande de jouer à gauche ou dans l’axe je serais là pour lui et l’équipe. J’ai joué à l’Atlético et au Bayern qui sont également des clubs ambitieux. De l’extérieur, le Paris Saint-Germain c’est un club qui veut faire des grandes choses depuis un moment. Je pense que ces bons et grands moments vont arriver et en espérant que ce soit avec moi.»

À lire Arnau Tenas veut rester au Paris Saint-Germain

Kylian Mbappé l’a convaincu de venir

Désireux de rentrer en France, Lucas Hernandez a également pu réaliser cela en signant pour le PSG : «je suis né ici en France. Après deux ou trois ans, on est parti avec mon frère et ma mère en Espagne. C’est vrai qu’on a jamais vécu en France mais chaque fois qu’on rentre ici que ce soit avec la sélection, c’est une belle ville, c’est la capitale de la France. Je suis content d’être ici et j’ai hâte de commencer l’entraînement et d’enchaîner les matches. C’est ma maison, toute ma famille habite ici. C’est quelque chose que je recherchais. Cela fait un moment que j’habite seul et c’était le bon moment de revenir ici.» Ses attaches familiales mais aussi amicales à l’image des Presnel Kimpembe et Kylian Mbappé, ses coéquipiers en Équipe de France, ont facilité cette décision : «je les connais très bien, ce sont des amis. Kylian j’ai beaucoup échangé avec lui pour venir ici. Je suis très content d’être ici et comme j’ai dit à Kylian et à Presnel, j’espère qu’on va soulever des trophées et des titres très importants au Paris Saint-Germain ensemble.»

La suite après cette publicité

N’ayant toujours pas joué en 2023 suite à une blessure contractée à la Coupe du monde face à l’Australie, Lucas Hernandez a aussi tenu à rassurer sur son état physique : «une grosse blessure comme les ligaments croisés c’est jamais facile. Cela fait déjà sept mois que j’ai vécu cette blessure. Maintenant vous pouvez être tranquilles, je suis à 200% et j’ai hâte de reprendre avec l’équipe dès le premier jour. Mon genou est nickel et tout va très bien.» Pour conclure, Lucas Hernandez s’est fendu dans un message envers les supporters où il a notamment montré son excitation à évoluer au Parc des Princes : «c’est un stade superbe, surtout les supporters. Quand tu vois ça de l’extérieur, c’est impressionnant. Quand tu joues pour eux, ça doit être encore plus motivant. Je viens ici pour jouer pour ce stade, ces supporters et c’est incroyable. Le virage c’est un truc de fou. J’ai hâte de reprendre avec ce club et de jouer avec le Paris Saint-Germain au Parc des Princes. Chers supporters de Paris, je suis content d’être ici avec vous. Vous pouvez être tranquille, vous avez un guerrier ici dans votre équipe. Vous avez un nouveau joueur qui va toujours tout donner pour ce maillot et va le mouiller jusqu’à la fin.» Avec le guerrier Lucas Hernandez, le PSG est prêt à se jeter dans la bataille.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité