Premier League : l'après-midi cauchemardesque de Tottenham à Brighton

Cette huitième journée de Premier League laissera des traces au sein du vestiaire de Tottenham. Les Spurs qui se sont inclinés (3-0) ont également perdu leur capitaine Hugo Lloris suite à une grave blessure au bras gauche. Plus que jamais, l'avenir de Mauricio Pochettino ne tient qu'à un fil.

Tottenham a vécu un après-midi rocambolesque à Brighton
Tottenham a vécu un après-midi rocambolesque à Brighton ©Maxppp
La suite après cette publicité

Quatre jours après son incroyable débâcle en Ligue des champions face au Bayern Munich (7-2), Tottenham retrouvait les affaires courantes face à Brighton en Premier League. Ces dernières heures, le manager des Spurs Mauricio Pochettino a tenté de fédérer les siens en réclamant un élan de solidarité. Le déplacement au l'Amex Stadium devait donc permettre au club londonien de panser les plaies face à un adversaire qui n'a remporté qu'une victoire depuis le début de saison et qui ne s'est surtout pas encore imposé à domicile.

Mais il faut croire que les Dieux du football ont décidé de punir Tottenham et Pochettino. Dès la troisième minute, sur un centre venu de la gauche, Hugo Lloris se trouait et Neal Maupay poussait le cuir au fond des filets (1-0, 3ème). Mais dans sa chute, le portier international français retombait mal et se retournait le bras gauche. Le champion du monde 2018 quitter prématurément les siens sur civière et sous assistance respiratoire. Un choc émotionnel pour les partenaires de Lloris inéluctablement sonnés par une telle péripétie.

Les Spurs n'en finissent plus d'inquiéter

Mais les malheurs de Tottenham ne s'arrêtaient pas en si bon chemin. Les hommes de Graham Potter effectuaient le break rapidement. Dan Burn côté gauche distillait un excellent centre pour Connolly dont la première tentative était mal négociée par Gazzaniga (fraîchement entré). L'attaquant suivait bien et concluait de près pour inscrire le second but (2-0, 32e). Totalement amorphes, les Spurs éprouvaient les pires difficultés à enchaîner trois passes de suite dans le premier acte. Sur le banc, Mauricio Pochettino dépité, semblait avoir déjà rendu les armes. Au retour des vestiaires, le manager argentin de Tottenham effectuait un changement tactique et décidait de passer à une défense à trois.

Bousculés dans les duels, les joueurs du club londonien frôlaient la correctionnelle sur un coup-franc frappé par Gross qui heurtait la transversale (63e). Deux minutes plus tard, les Eagles assénaient le coup de grâce. Connolly s'infiltrait dans la défense des Spurs et décochait à l'entrée de la surface une frappe qui se logeait dans le petit filet de Gazzaniga (3-0, 65e). La rentrée de Lucas Moura en fin de match (73e) ne changera rien pour Tottenham. Après l'élimination surprise des siens face à Colchester en Carabao Cup, l'humiliation face au Bayern Munich en Ligue des champions, et cette défaite face à Brighton, Mauricio Pochettino se trouve plus que jamais sur un siège éjectable...

Plus d'infos

Commentaires