PSG : Thomas Tuchel s'offre un coup de gueule retentissant

Thomas Tuchel n'était pas content du tout au sortir de la victoire du Paris SG à Reims (0-2, 5e journée de Ligue 1). Et il ne s'est pas privé pour le faire savoir.

Thomas Tuchel pendant la finale contre Saint-Étienne
Thomas Tuchel pendant la finale contre Saint-Étienne ©Maxppp
La suite après cette publicité

Une victoire à l'extérieur, synonyme de trois nouveaux points glanés. Un clean-sheet. Une domination de presque tous les instants. Tout était réuni pour que Thomas Tucbel soit satisfait au sortir du succès de son Paris SG à Reims (0-2, 5e journée de Ligue 1). Et pourtant, face aux micros tendus, par Téléfoot et beIN Sports Mena, l'Allemand s'est surtout montré passablement irrité.

«On a raté trop d'occasions, avec nos qualités, c'est trop. On peut terminer ce match dans les 20 premières minutes, il doit y avoir 4-0 pour nous. On reste à 1-0 et Reims a même une occasion de revenir à 1-1 avec ce tir sur le poteau. La première mi-temps n'était pas trop mal, mais on a absolument oublié de tuer de ce match. La deuxième mi-temps n'était pas bien. Pas du tout», a-t-il lâché, insistant à souhait. «Je ne suis pas content de la deuxième mi-temps ! »

Manque de sérieux et d'efficacité

«Contre Marseille et Metz, peut-être que les matches étaient plus serrés, mais on a été plus sérieux. On a joué une mi-temps ce soir (dimanche). On a clairement été la meilleure équipe en première mi-temps, mais on n'a marqué qu'une fois. On a peut-être eu le sentiment que c'était trop facile. En deuxième mi-temps, ce n'était pas assez sérieux. (...) On ne peut pas jouer un match comme ça parce que l'efficacité, ça compte aussi», a-t-il regretté, pointant clairement du doigt ses éléments offensifs.

Remonté, le coach parisien ne semblait même pas savoir quoi faire face à ce triste constat. «Clairement, on est en déficit. On a de grandes occasions, honnêtement, je n'ai pas d'explications. Je ne sais pas comment travailler sur ça... Des occasions à deux mètres, quatre mètres des buts adverses, parfois sans gardien... Je ne peux pas faire d'entraînement sur ça...», a-t-il conclu. L'ambiance promet d'être tendue au retour à l'entraînement.

Plus d'infos

Commentaires