Lazio : Igor Tudor charbonne déjà !

Par Matthieu Margueritte
2 min.
Igor Tudor avec l'OM @Maxppp

Officiellement nommé coach de la Celeste hier, le Croate s’est déjà mis au travail. Et les joueurs romains sont prévenus.

Igor Tudor a enfin retrouvé un banc de touche. Après avoir choisi de quitter l’Olympique de Marseille l’été dernier, le coach croate a pris son temps pour accepter un poste. Pourtant, il ne manquait pas de sollicitations. Courtisé par le Torino, Bologne, le Napoli et même l’Olympique Lyonnais, Tudor n’a pas sauté sur la première opportunité qui s’est présentée. Finalement, c’est donc à la Lazio qu’il va tenter de se relancer, profitant de la démission de Maurizio Sarri.

La suite après cette publicité

Lié au club céleste jusqu’en 2025, le Croate est arrivé dans la capitale italienne avec son agent, l’entraîneur des gardiens Tomislav Rogic, son adjoint Ivan Javorcic et l’analyste vidéo Giuseppe Maiuri. Pour ce qui est de la préparation physique, Tudor devra se passer de son fidèle compagnon Gianni Brignardello, parti à l’AS Roma de De Rossi. À peine arrivé, Tudor a choisi de vivre au centre d’entraînement de Formello avec son staff. Une pratique habituelle chez lui puisqu’il avait fait pareil à Marseille en dormant plusieurs mois au centre d’entraînement RLD.

À lire Serie A : déja champion, l’Inter accroche la Lazio

Des doubles sessions déjà programmées

Chez les joueurs de la Lazio, on sait déjà à quoi s’attendre avec le nouvel homme fort de la Celeste. Comme l’indique Il Corriere dello Sport, les partenaires des Mattéo Guendouzi s’attendent à courir davantage et à réaliser des entraînements plus intenses qu’avec Sarri. D’ailleurs, la Gazzetta dello Sport annonce que Tudor a prévu deux séances demain et jeudi. Les joueurs qui ne sont pas partis en équipe nationale ne vont donc pas chômer. Et pour cause. Venu pour redresser la barre, Tudor sait qu’il va démarrer son aventure romaine par du lourd avec deux réceptions de la Juventus (en Serie A et en Coupe d’Italie) et le derby face à la Roma.

La suite après cette publicité

Le Croate ne veut donc surtout pas perdre de temps, d’autant qu’il risque d’imposer également un changement tactique. Sous Sarri, la Lazio évoluait en 4-3-3, un système que Tudor n’érige pas en priorité. Lui préfèrerait un 3-4-2-1, mais il fera évoluer progressivement son schéma de jeu. La Gazzetta dello Sport affirme même qu’il devrait opter dans un premier temps pour un 4-2-3-1. Enfin, le quotidien ajoute que deux joueurs pourraient sortir gagnants de l’arrivée de Tudor : le défenseur Nicolo Casale (que Tudor faisait jouer à Vérone) et Mattéo Guendouzi.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité