Mercato : Adrien Rabiot dévoile sa destination favorite

Par Antoine Grasland - Mathieu Rault - Léo Scalco
2 min.
Mercato : Adrien Rabiot dévoile sa destination favorite @Maxppp
La suite après cette publicité

Auteur de cinq buts et deux passes décisives en 16 matches disputés sous les couleurs de la Juventus, Adrien Rabiot surnage cette saison, dans une équipe bianconera absente des 8es de finale de la Ligue des champions et seulement 3e, à dix points du leader napolitain, en Serie A. Également très en vue avec les Bleus au Mondial, le natif de Saint-Maurice arrivera en fin de contrat à Turin en juin prochain. À 27 ans, le milieu de terrain est à un tournant de sa carrière. Le moment pour lui de quitter l'Italie ? Interrogé sur son avenir en conférence de presse du côté de Doha, mercredi après-midi, l'intéressé s'est livré à quelques confidences. Heureux à la Juve, sous les ordres de Massimiliano Allegri, «très important pour moi, il m'aide à développer mon jeu, c'était déjà lui qui voulait me faire venir à la Juventus, l'année où je suis arrivé et finalement il est parti et Sarri est arrivé (...) c'est lui qui me pousse à attaquer, il le répète souvent, que je suis un joueur qui peut marquer pas mal de buts et être décisif et donc à ce niveau-là il y est pour beaucoup», il a cependant des envies d'ailleurs.

Il ne le cache pas, l'Angleterre le fait rêver. Lui qui a effectué une partie de sa formation à Manchester City, en 2008, entre deux passages à Créteil, avant l'époque Paris Saint-Germain.«C'était une très bonne expérience, même si je n'ai pas fait une année (un peu moins), mais je me suis très bien senti, j'ai beaucoup aimé l'atmosphère qu'il y avait autour du football. On sent que c'est vraiment autre chose que la France ou même que l'Italie. J'ai toujours dit que j'aimerais jouer en Angleterre dans ma carrière, est-ce que ce sera à la fin de mon contrat à la Juve (en juin 2023, ndlr), je n'en sais rien, mais je sais que j'ai cette envie-là, cet objectif-là d'évoluer en Premier League,» s'est-il exprimé, sans pour autant donner d'indice sur la destination de ses rêves. «Je n'ai pas d'équipe favorite en Angleterre, il n'y a pas d'équipe où j'aimerais forcément évoluer. C'est le championnat qui m'attire, il correspond le plus à mes qualités», a-t-il conclu. La pression est sur les épaules de la Vieille Dame.

À lire Coupe d’Italie : la Juventus sort la Lazio et file en demi-finale
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité