Mediapro se propose pour diffuser la Ligue 1 jusqu'à la fin de la saison !

C'est ce qu'on appelle avoir du culot. Alors qu'il plonge le football français dans une crise sans précédent en ne payant pas ses traites, le groupe Mediapro se propose malgré tout de diffuser le championnat de France jusqu'à la fin de la saison !

Le président de Mediapro Jaume Roures lors d'une conférence de presse
Le président de Mediapro Jaume Roures lors d'une conférence de presse ©Maxppp
La suite après cette publicité

Le football français est en plein marasme et les clubs professionnels en grande difficulté financière depuis que Mediapro a décidé de ne pas honorer ses engagements. Après avoir payé la première traite en août, le groupe sino-espagnol a fermé les vannes en octobre et en décembre, forçant la LFP à trouver une solution. Cela passera par un nouvel appel d'offres, remettant en jeu les lots acquis par Mediapro, mais probablement aussi ceux remis en jeu par Canal Plus et beIN Sports (le lot 3).

En attendant que tout cela se mette en place, il faut bien trouver une manière pérenne de diffuser les rencontres. Mediapro, bien que poussé dehors, s'était engagé à diffuser au moins jusqu'au 31 janvier, dans l'attente d'un nouveau détenteur des droits. Mais ensuite ? Ces derniers jours, M6, TF1 et France TV se sont tous proposés pour diffuser certaines rencontres. Sous quelles conditions financières ? C'est un mystère, mais on se doute qu'on serait loin, très loin, de celles proposées par Mediapro en 2018 (780 M€ par an pour la Ligue 1).

Mediapro tente sa chance

Le groupe dirigé par Jaume Roures, pour l'instant fossoyeur du football français, ne manque en tout cas pas de culot. Car voilà qu'il se propose lui aussi maintenant de continuer à diffuser la Ligue 1 au-delà du 31 janvier 2021, comme le relaie l'AFP ! Ceux qui ne payent plus depuis le mois d'octobre en continuant de diffuser les rencontres chaque week-end sont donc prêts à continuer la mascarade.

La proposition a été faite via un courrier transmis à la LFP, où le diffuseur propose même de diffuser le championnat de France « au moins jusqu'à la fin de la saison ». Le tout sans payer ses traites donc, puisqu'un accord a été conclu pour mettre un terme au contrat signé en 2018 entre les deux parties. La LFP peut-elle vraiment accepter une telle solution ? On en doute.

Plus d'infos

Commentaires