Coupe du Monde 2022 : combien gagnent les sélectionneurs présents au Qatar ?

Par Dahbia Hattabi
4 min.
Coupe du Monde 2022 : combien gagnent les sélectionneurs présents au Qatar ? @Maxppp

Aux commandes des équipes nationales, les trente-deux sélectionneurs présents lors de la Coupe du Monde ne disposent pas des mêmes moyens en terme d'effectif. Ils ont également des salaires bien différents.

Un job pas comme les autres. Pour les sélectionneurs nationaux, le quotidien est bien différent de celui d'un entraîneur de club. Sur le banc de l'équipe de France depuis 2012, Didier Deschamps a souvent confié qu'il s'épanouissait dans son rôle qui lui laisse plus de temps et qui est moins usant. Il l'a encore répété au Parisien. «J’ai ma vie de famille déjà. Je bénéficie d’un peu plus de temps que quand on est entraîneur en club. J’aime particulièrement le padel. Pas celui sur l’eau, mais avec une raquette. Il y a beaucoup de choses en dehors du terrain par rapport à la fédération, aux partenaires… Il y a des rendez-vous presse, et surtout, le plus important, c’est de regarder les matchs avec mon staff technique. On regarde beaucoup, beaucoup de matchs tous les jours».

La suite après cette publicité

DD ne chôme pas, lui qui a eu plusieurs forfaits à gérer depuis l'annonce de sa liste finale pour la Coupe du Monde au Qatar. Mais cela fait partie du métier de sélectionneur. Un emploi pour lequel le coach tricolore, vainqueur du Mondial en 2018, est plutôt bien payé. Selon l'agence de presse espagnole EFE, dont les informations sont relayées par Sport, Deschamps touche un salaire de 3,8 millions d'euros par an de la part de la Fédération Française de Football pour diriger les Bleus. Mais le technicien tricolore n'est pas le sélectionneur le mieux payé durant ce tournoi. En effet, il arrive en troisième position, très loin derrière deux autres entraîneurs. En tête, on retrouve Hans-Dieter Flick. Le sélectionneur de l'Allemagne gagne 6,5 millions d'euros par an.

À lire Angel Di Maria commente son avenir avec l’Argentine

Deschamps est sur la troisième marche du podium

Un contrat en or pour l'ancien coach du Bayern Munich, qui aura plus la pression que jamais au Qatar. Gareth Southgate, lui, est deuxième. L'homme fort de la sélection anglaise touche 5,8 millions d'euros pour diriger les Three Lions. Mauricio Pochettino, qui pourrait lui succéder après le Mondial, pourrait donc toucher le jackpot. Flick et Southgate devancent donc DD, sur la troisième marche du podium. Viennent ensuite Tite (Brésil, 3,6 millions d'euros), 4e, et Louis van Gaal (2,9 millions d'euros), 5e. Dans le top 10, on retrouve Gerardo Tata Martino (Mexique, 2,9 millions d'euros), Lionel Scaloni (Argentine, 2,6 millions d'euros), Félix Sánchez Bas (Qatar, 2.4 millions d'euros), Fernando Santos (Portugal, 2.25 millions d'euros) et Murat Yakin (Suisse, 1.6 million d'euros).

La suite après cette publicité

Roberto Martinez (Belgique, 14e, 1,2 million d'euros), Luis Enrique (Espagne, 16e, 1,15 million d'euros) Zlatko Dalić (Croatie, 24e, 550 000 euros), qui a pourtant été finaliste du dernier Mondial, sont bien plus loin. En bout de classement, on retrouve Rigobert Song (Cameroun, 30e, 340 000 euros) et Aliou Cissé (Sénégal, 31e, 310 000 euros). Tous deux devancent très largement Jalel Kadri. Le sélectionneur de la Tunisie est payé 130 000 euros. L'écart est abyssal avec l'Allemagne et les autres équipes de tête. Ils ont tous la même passion mais pas le même salaire !

Le classement complet des salaires des sélectionneurs nationaux

1.Hans-Dieter Flick (Allemagne) - 6.5 millions d'euros

2.Gareth Southgate (Angleterre) - 5.8 millions d'euros

3.Didier Deschamps (France) - 3.8 millions d'euros

4.Tite (Brésil) - 3.6 millions d'euros

5.Louis van Gaal (Pays-Bas) - 2.9 millions d'euros

6.Gerardo Tata Martino (Mexique) - 2.9 millions d'euros

7.Lionel Scaloni (Argentine) - 2.6 millions d'euros

8.Félix Sánchez Bas (Qatar) - 2.4 millions d'euros

9.Fernando Santos (Portugal) - 2.25 millions d'euros

10.Murat Yakin (Suisse) - 1.6 million d'euros

11.Paulo Bento (Corée du Sud) - 1.3 million d'euros

12.Graham Arnold (Australie) - 1.3 million d'euros

13.Gregg Berhalter (États-Unis) - 1.25 million d'euros

14.Roberto Martínez (Belgique) - 1.2 million d'euros

15.Kasper Hjulmand (Danemark) - 1.15 million d'euros

16.Luis Enrique (Espagne) - 1.15 million d'euros

17.Hervé Renard (Arabie Saoudite) - 1.1 million d'euros

18.Hajime Moriyasu (Japon) - 1.050 million d'euros

19.Diego Alonso (Uruguay) - 860 000 euros

20.Gustavo J. Alfaro (Équateur) - 770 000 euros

21 :Walid Regragui (Maroc) - 701 000 euros

22.Dragan Stojković (Serbie) - 650 000 euros

23.Dragan Skočić (Iran) - 650 000 euros

24.Zlatko Dalić (Croatie) - 550 000 euros

25.Czesław Michniewicz (Pologne) - 500 000 euros

26.John Herdman (Canada) - 480 000 euros

27.Chris Hughton (Ghana) - 400 000 euros

28.Rob Page (Gales) - 380 000 euros

29.Luis F. Suárez (Costa Rica) - 350 000 euros

30.Rigobert Song (Cameroun) - 340 000 euros

31.Aliou Cissé (Sénégal) - 310 000 euros

32.Jalel Kadri (Tunisie) - 130 000 euros

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité